LE FIL

Champagne

Gaël Chaunut veille sur les 4 000 tonneaux de Bollinger

Lundi 11 janvier 2021 par Alexandre Abellan

De 2003 à 2020, Gaël Chaunut était employé par la Tonnellerie de Champagne-Ardenne.
De 2003 à 2020, Gaël Chaunut était employé par la Tonnellerie de Champagne-Ardenne. - crédit photo : Société Jacques Bollinger
La maison champenoise embauche un nouveau pour tonnelier pour continuer à gérer en interne son approvisionnement en fûts lui permettant de vinifier sous bois.

Basés à Aÿ, les champagnes Bollinger embauchent cet hiver un nouveau tonnelier maison : Gaël Chaunut. Prenant la suite de Denis Saint-Arroman, Gaël Chaunut a suivi une formation de CAP Tonnellerie et a suivi les Compagnons du Devoir.

« Champagne Bollinger est aujourd’hui la seule maison en Champagne à employer un tonnelier à demeure » précise un communiqué, soulignant que la vinification sous bois est une autre typicité de Bollinger. Concernant des parcelles sélectionnées de pinot noir et de chardonnay (pour les millésimes et les vins de réserve, mais aussi des assemblages d’autres cuvées), cette vinification sous bois « confère au vin une très grande capacité de vieillissement » grâce aux effets de la micro-oxygénation naturelle souligne le communiqué.

Fûts de 20 ans

Gaël Chaunut a désormais 4 000 tonneaux à entretenir, réparer et remplacer grâce à des bois de la forêt voisine de Cuis. Bollinger indique que ces fûts sont âgés de 20 ans en moyenne.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé