LE FIL

Fort de son essai 2020

VinoVirtual lance trois salons virtuels pour l'export des vins français

Jeudi 17 décembre 2020 par Alexandre Abellan

Les évènements Vinovirtual proposeront les mêmes animations qu’un salon, mais en ligne : conférences sous forme de webinar, tables rondes en visioconférence, showroom sur des pages web dédiées…
Les évènements Vinovirtual proposeront les mêmes animations qu’un salon, mais en ligne : conférences sous forme de webinar, tables rondes en visioconférence, showroom sur des pages web dédiées… - crédit photo : DR
L’organisateur propose des rendez-vous numériques afin de prospecter les marchés étrangers sur une promesse de rapidité et d’efficacité.

Dans une actualité commerciale dominée pour le début 2021 par les annulations et report des salons internationaux face au covid, l’offre de salon numérique Vinovirtual propose trois rendez-vous aux exportateurs de l’Hexagone. Sous la bannière "Wines of France", Vinovirtual tiendra un premier évènement ouvert à tous les vins français et visant tous les marchés du 15 au 17 mars, puis un rendez-vous dédié aux vins bio du 19 au 21 avril et un salon dédié aux champagnes et vins effervescent du 17 au 19 mai.

A LIRE AUSSI

Pas d’annulation
Digitalisation du salon Millésime Bio en 2021
De nouveau victime du covid
Pas de salon ProWein en 2021

Commercialisé 1 800 euros HT, le stand Vinovirtual permet à l’exposant de recevoir et proposer un nombre illimité de rendez-vous sur la plateforme de visioconférence dédié (sans frais de mise en contact, mais un service additionnel d’envoi centralisé d’échantillons est proposé). Limité sur trois jours et filtré selon les demandes des visiteurs/exposants, ce format permet une véritable dynamisation commerciale pour Fabrice Mauge, à la tête de l’agence Visions Vins et à l’origine des salons Vinovirtual. Sans déplacements ni rencontres fortuites, « le temps est raccourci, permettant de gagner en efficacité et rapidité » indique l’organisateur, soulignant que les visiteurs sont plus ouverts à des découvertes lors d’un salon virtuel que lors d’un rendez-vous physique.

Bilan de la première édition

Il ne s’agit pas de promesses commerciales, mais de constats tirés du premier salon Vinovirtual (14 au 16 septembre derniers). Le « premier salon professionnel en ligne dédié aux champagnes de vigneron » a réuni 90 participants, pour 35 vignerons de Champagne et 55 acheteurs internationaux (de 23 pays, de l’Allemagne à la Suède en passant par l’Arménie et l’Estonie). Annonçant la réalisation de 200 rendez-vous qualifiés, l’organisateur revendique un taux de satisfaction de 80 % de ses exposants prêts à participer à la prochaine édition (avec de premières ventes réalisées une à deux semaines après l’évènement).

« Le niveau d’adhésion est assez fort, cette première édition est très satisfaisante » estime Fabrice Mauge, qui ne saurait répondre à la pérennité du modèle des salons virtuels au-delà de la crise sanitaire : « je ne le sais pas… On verra à l’avenir ! »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé