LE FIL

De Châteaumeillant à Sancerre

Édouard Mognetti dirige l’interprofession des vins du Centre-Loire

Lundi 14 décembre 2020 par Alexandre Abellan

Devant être finalisé, le plan de filière du vignoble du Centre-Loire à horizon 2030 est une autre priorité de l’interprofession, qui compte affirmer de fortes ambitions agroenvironnementales.
Devant être finalisé, le plan de filière du vignoble du Centre-Loire à horizon 2030 est une autre priorité de l’interprofession, qui compte affirmer de fortes ambitions agroenvironnementales. - crédit photo : DR
Connaissant bien le bureau interprofessionnel où il a travaillé trois ans par le passé, le nouveau directeur du BIVC va en piloter la nouvelle campagne de communication et la finalisation du plan de filière.

Depuis ce premier novembre, le Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre (BIVC) est dirigé par Édouard Mognetti. Succédant à Rosalinde Jaarsma, qui avait pris ses fonctions en janvier dernier et part désormais pour le vignoble provençal, Édouard Mognetti connaît bien le BIVC, en ayant été le directeur adjoint d’avril 2016 à juillet 2019 (sous la direction à l’époque de Benoît Roumet). Resté à Sancerre, dont il porte les couleurs en tant que joueur du club du Rugby Sancerrois, Édouard Mognetti avait rejoint la maison Saget La Perrière.

Désormais, il porte le plan de relance des huit appellations et deux indication géographiques protégées du Centre-Loire*. « 2020 aura été une année de réflexion collective sur le virage de notre communication pour savoir où nous voulons aller. 2021 sera l’année de déploiement, avec une nouvelle identité à venir » explique Édouard Mognetti, qui cible dans un premier temps les réseaux de distribution traditionnels du marché français, avant de viser les marchés export. « La stratégie collective est née de réflexions sur la nécessité de traduire le travail de production et de transformation par une valorisation du produit » souligne le titulaire d’un master spécialisé en commerce international des vins & spiritueux de l’université de Bourgogne et d’un MBA en management de l’EM Lyon.

Impact Covid-19

Le vins de Centre-Loire enregistrant actuellement un repli de 8 % de leurs volumes sous le coup de la crise sanitaire, Édouard Mognetti souligne leur résistance commerciale face à la fermeture du réseau de la restauration. Manquant d’indicateurs sur les évolutions des ventes en valeur, l’interprofession compte renforcer son suivi statistique des marchés avec la création d’un observatoire économique.

Le BIVC est coprésidé par la négociante Anne Clément (Menetou-Salon) et le vigneron Jean-Dominique Vacheron (47 hectares en appellation Sancerre), qui viennent d’être réélus à leur poste pour un mandat de trois ans.

 

* : Soit les appellations Châteaumeillant, Coteaux du Giennois, Menetou-Salon, Pouilly-Fumé, Pouilly-sur-Loire, Quincy, Reuilly et Sancerre, ainsi que les IGP Coteaux de Tannay et Côtes de la Charité.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé