LE FIL

Machinisme

Thierry Krier (Kuhn) préside l’Association européenne des industriels de l'agroéquipement

Mercredi 02 décembre 2020 par Marion Bazireau

Axema compte sur Thierry Krier pour porter le développement des nouvelles technologies en agriculture.
Axema compte sur Thierry Krier pour porter le développement des nouvelles technologies en agriculture. - crédit photo : Axema
Le représentant d’Axema Thierry Krier est élu pour deux ans à la tête du CEMA, qui défend les intérêts de la filière de l’agroéquipement en Europe. Il devra défendre plusieurs dossiers chers à la filière du machinisme.

Les membres du CEMA, l’Association Européenne des industriels de l'agroéquipement ont choisi Thierry Krier pour nouveau président ce 26 novembre. Il est élu à l’unanimité pour un mandat de deux, en remplacement de l’Allemand Antony Van Der Ley.

Le président du groupe français Kuhn représentait déjà Axema au sein du CEMA, l'association française des acteurs industriels de la filière des agroéquipements, qui regroupe 237 fabricants et importateurs de matériel agricole.

« AXEMA se réjouit de cette élection qui porte à la tête de l'organisation européenne des industriels de l'agroéquipement l'un de ses administrateurs » indique l’association française dans un communiqué paru à la suite de cette élection.

"Développer les nouvelles technologies "

Dans un contexte difficile, elle compte sur Thierry Krier pour porter le développement des nouvelles technologies basées sur le digital et l’intelligence artificielle « au service d'une agriculture respectueuse de l'environnement et de la rentabilité des agriculteurs ».

Axema rappelle aussi les nombreux dossiers européens ouverts pour les prochaines années, « la nouvelle PAC mais également les différents Plan Nationaux Stratégiques, le « Green-Deal », le « Farm2Fork », la gestion de la situation post-Brexit ou encore les tensions entre les grands blocs économiques mondiaux ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé