LE FIL

MSA Ain-Rhône

« Notre budget ne nous permet pas de financer tous les achats liés à la crise sanitaire »

Jeudi 19 novembre 2020 par Marion Bazireau

'Nous avons décidé de ne pas aider à l’achat de petites fournitures, telles que les masques, car d’autres institutions le font' explique la caisse Ain-Rhône de la MSA.
'Nous avons décidé de ne pas aider à l’achat de petites fournitures, telles que les masques, car d’autres institutions le font' explique la caisse Ain-Rhône de la MSA. - crédit photo : DR
Répondant à un viticulteur déçu, la caisse MSA Ain-Rhône atteste avoir déjà aidé 150 entreprises à s’équiper pour lutter contre le coronavirus. Elle espère que son budget 2021 lui permettra de faire encore mieux. Cette année, elle a dû faire le choix de ne pas financer l’achat de masques.

« Bonjour, j’ai téléphoné à ma caisse MSA, celle de l’Ain. On m’a répondu que tous les fonds étaient épuisés depuis juillet » a alerté le viticulteur « Sab » à la lecture de l’article de Vitisphere sur l’aide de 1000€ proposée par la Mutualité Sociale Agricole pour acheter le matériel nécessaire à la lutte contre le coronavirus.

« C’est faux » assure Jean-Marc George, le directeur de la caisse Ain-Rhône. « Il y a eu bien eu un petit moment de flottement en juillet. Nous avions alors épuisé les 80 000€ qui nous avaient été alloués pour aider les agriculteurs à faire face à la crise sanitaire. La Caisse centrale n’a pas répondu favorablement à notre demande de rallonge mais nous avons finalement réussi à trouver des fonds ailleurs et recommencé à traiter les dossiers » explique-t-il.

"Nous avons dû faire des choix "

Faute d’un budget suffisant pour couvrir toutes les dépenses liées à la covid-19, Jean-Marc George et les administrateurs de la caisse Ain-Rhône reconnaissent toutefois avoir dû faire des choix. « Nous avons décidé de ne pas aider à l’achat de petites fournitures, telles que les masques, car d’autres institutions le font. En revanche, nous aidons les agriculteurs à louer ou à acheter des barnums, des véhicules, des sanitaires supplémentaires, ou des séparations en plexiglass » détaille le directeur.

A date, la caisse Ain-Rhône a attribué 130 000€ à 150 entreprises. Conformément aux consignes nationales, seules les entreprises de moins de 50 salariés ont pu en profiter. « La Caisse centrale nous recommandait également de mettre en place un critère économique, et de prioriser le traitement des dossiers des exploitants les plus en difficulté. Nous faisons le nécessaire pour attribuer des fonds à tous les demandeurs même si nous arrivons à épuisement des fonds » assure le directeur.

Jean-Marc George estime que la caisse Ain-Rhône est celle qui a fait le plus d’efforts pour aider les agriculteurs à lutter contre l’épidémie. « Et j’espère que notre budget 2021 nous permettra de faire encore mieux » conclut-il.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé