LE FIL

Malgré tout

Les préparatifs japonais pour le Beaujolais Nouveau continuent

Mardi 17 novembre 2020 par Mari Yasuda (Vino Joy)

Dans le cycle des saisons, les Beaujolais Nouveaux coïncident au Japon avec l'arrivée de l'hiver.
Dans le cycle des saisons, les Beaujolais Nouveaux coïncident au Japon avec l'arrivée de l'hiver. - crédit photo : InterBeaujolais
Pourquoi le Japon entretient-il une telle histoire d’amour avec le Beaujolais Nouveau, ce vin rouge léger et fruité qui a su capter l’imagination des Japonais de façon si intense ? La journaliste et formatrice japonaise Mari Yasuda apporte son éclairage.

Evolution des habitudes

Le Beaujolais Nouveau sortira ce 19 novembre, troisième jeudi de novembre comme prévu par la règlementation. Le Japon est son premier marché d'exportation. En 2019, environ cinq millions de bouteilles y ont été exportées, ce qui représente environ 50 % du volume total des exportations. Preuve, s’il en fallait,  que les Japonais adorent le Beaujolais Nouveau.

C'est en 1985 que la date de sortie du Beaujolais Nouveau a été modifiée et fixée au troisième jeudi de novembre. À cette époque, le Japon était à l'aube du boom économique baptisé le « bubble boom ». L'ambiance festive entourant le Beaujolais Nouveau et le développement économique du pays ont fait progresser les ventes.

Après l’éclatement de la bulle en 1991, les ventes de Beaujolais Nouveau au Japon se sont calmées. Mais à partir de 1997, elles ont repris, parallèlement au boom des vins rouges. En 2004, le volume d'importation du Beaujolais Nouveau a atteint un pic avec 1,04 million de caisses (de 9 litres), pour ensuite entamer une tendance à la baisse, hormis quelques exceptions.

Parmi les raisons de cette accalmie, notons que le Beaujolais Nouveau était devenu courant tant la consommation de vin s’était répandue chez les consommateurs japonais. Autrefois, ces derniers avaient tendance à faire leurs provisions de Beaujolais Nouveau en une seule fois, tendance qui a progressivement évolué. Aujourd'hui, les consommateurs ont plutôt pour habitude d’acheter une ou deux bouteilles car l’offre globale est désormais pléthorique.

 

Les raisons du succès

Mais pourquoi les Japonais aiment-ils tant le Beaujolais Nouveau ? Il y a à cela plusieurs raisons. En général, les Japonais apprécient la première récolte de la saison, baptisée « Hatsu Mono » à l’instar de la « Hatsu Gatsuo » ou première pêche de bonite. Hatsu signifie la première et « Mono » chose en japonais. Traditionnellement, celui ou celle qui consomme la « Hatsu Mono » est réputé prendre un nouveau départ et avoir de la chance. Autre raison du succès du Beaujolais Nouveau : les Japonais peuvent le déguster huit heures avant les Français en raison du décalage horaire, ce qui ne fait qu’amplifier le plaisir. Enfin, le goût de ce vin léger et fruité correspond au palais des Japonais.

Au fil des ans, diverses manifestations ont été organisées pour célébrer la sortie du Beaujolais Nouveau à minuit le jour J. Suntory Wine International Ltd (Suntory), l'importateur des vins de Georges Duboeuf – numéro un des ventes de Beaujolais Nouveau au Japon –  organise chaque année des événements festifs, auparavant en présence de Georges Duboeuf, aujourd’hui disparu. De même, l’enseigne de grande distribution Aeon a organisé divers événements de compte à rebours pour fêter l’arrivée du Beaujolais Nouveau, mais sans doute la palme des lancements les plus décalés revient à la « baignade » dans le Beaujolais Nouveau à Yunessun, célèbre source thermale à Hakone.

 

Départ avancé

Cette année, les importations de Beaujolais Nouveau devraient diminuer en volume par rapport aux années précédentes en raison de la baisse de la consommation dans le secteur CHR provoquée par la Covid-19. Par conséquent, 2020 marquera la huitième année consécutive de régression des ventes. Selon « Shuhan News », les importations de Beaujolais Nouveau devraient reculer d'environ 20% cette année.

Le nombre de vols internationaux ayant sensiblement diminué, les producteurs et négociants ont décidé d'accélérer la date d'expédition du Beaujolais Nouveau vers les marchés d'exportation. Elle passe ainsi du 31 au 12 octobre, afin de garantir l'arrivée des vins sur place avant la date de sortie. La première cargaison de Beaujolais Nouveau Georges Duboeuf est arrivée à l'aéroport de Haneda à Tokyo le 22 octobre.

D’après Suntory, les manifestations habituelles célébrant l’arrivée du Beaujolais Nouveau n’auront pas lieu à cause de la pandémie, et seront remplacées par trois jours de fête en ligne.

En espérant que la « Hatsu Mono » porte chance au monde entier !

 


 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé