LE FIL

A mettre sous le sapin

Un livre pour reconnaître les vignes sauvages françaises

Mercredi 18 novembre 2020 par Marion Bazireau
Article mis à jour le 20/11/2020 16:07:04

Quand ils arriveront à la 156ème et dernière page de l’ouvrage, les lecteurs sauront reconnaître les vignes sauvages.
Quand ils arriveront à la 156ème et dernière page de l’ouvrage, les lecteurs sauront reconnaître les vignes sauvages. - crédit photo : Société Botanique de Franche-Comté
Trois experts proposent aux botanistes en herbe et amateurs d’ampélographie, un guide illustré pour mettre un nom sur les vignes abandonnées qu’ils peuvent croiser au quotidien.

Jean-Michel Boursiquot, professeur tout juste retraité de Montpellier SupAgro, et Thierry Lacombe, Ingénieur de recherche à l’INRAE, viennent de faire un beau cadeau aux amateurs d’ampélographie.

Les deux animateurs scientifiques du Domaine de Vassal, doté d’une collection de plus de 8000 cépages, se sont associés au président de la Société Botanique de Franche-Comté, Max André, pour leur proposer un guide synthétique des principaux représentants du genre Vitis présents dans les milieux naturels et secondaires.

Dans les haies, en bord de route ou de forêt

S’ « il n’existe qu’une seule espèce autochtone de vigne en Europe, Vitis vinifera subdivisée en deux sous-espèces : la lambrusque sauvage (Vitis vinifera subsp. sylvestris) inscrite et la vigne cultivée (V. vinifera subsp. vinifera) depuis 8000 ans, de nombreux hybrides ont été créés à partir d’espèces amaricaines résistantes pour reconstituer les vignobles décimés par les maladies cryptogamiques et le phylloxéra au XIXème siècle » rappellent les auteurs. On les rencontre aujourd’hui dans les anciennes parcelles viticoles, les haies, en bord de route, et en lisière de forêt.

Les 450 planches photos du guide « Espèces sauvages et hybrides interspécifiques du genre Vitis » permettront aux amateurs de mettre un nom sur les 59 principaux représentants postculturaux qu’ils pourront croiser en France. Les experts leur proposent des fiches descriptives et illustrées des principales espèces botaniques (Vitis vinifera vinifera et sylvestris, Vitis rupestris, riparia, labrusca, cordifolia…) et des hybrides interspécifiques. Quand ils arriveront à la 156ème et dernière page de l’ouvrage, les lecteurs ne pourront plus les confondre. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé