Accueil / / Lancement des "business angels" du vignoble à Saint-Emilion

"Investisseurs et ambassadeurs"
Lancement des "business angels" du vignoble à Saint-Emilion

Lançant la plateforme de levée de fonds WineAngels pour son château bordelais, le web-entrepreneur Laurent David compte développer une nouvelle forme de soutien aux développements techniques et commerciaux du vignoble.
Par Alexandre Abellan Le 09 novembre 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Lancement des
Sur son site, le château Edmus propose un résumé vidéo en 6 secondes de ses dernières 24 heures. - crédit photo : Château Edmus
C

herchant à lever 450 000 euros pour moderniser le matériel et construire le nouveau chai du château Edmus (1,6 hectare certifié bio en AOC Saint-Emilion Grand Cru), son propriétaire, Laurent David, ne recourt pas à un schéma classique de levée de fond. Le président de la Wine Tech, lance une plateforme web, Wine Angels, qui compte adapter à la filière vin le principe des business angels. Soit des investisseurs providentiels qui sont des personnes physiques ayant « une réelle expérience de la vie entrepreneuriale [les amenant] à partager son carnet d'adresses et à donner des conseils judicieux pour favoriser le développement de l'entreprise et la conduire à sa réussite » définit BpiFrance.

Se lançant avec le château Edmus, l’offre Wine Angels va sélectionner un maximum de 30 investisseurs sur leurs connaissances du vin, leur réseau et leur expérience entrepreneuriale. « Investir dans un vignoble n’est pas un investissement comme un autre » estime Laurent David, qui compte créer une « communauté d’investisseurs passionnés de vin et les fédérer autour d’un projet de croissance et de création de valeurs ». Ce vignoble étant conseillé par Stéphane Derenoncourt et en cours de certification pour la biodynamie.

Rendement de 1,9 % en vin

Investissant 15 000 €, chaque investisseur prendra 0,5 % des parts du château Edmus (restant 85 % la propriété de Laurent David). Mise en marché ce 7 novembre, l’offre Wine Angels se veut attractive avec des réductions d’impôts sur le revenu (-25 % avec la niche fiscale Madelin) et 0 % d’impôt sur la fortune immobilière (IFI), ainsi qu’un rendement de 1,9 % en bouteilles « garanti la première année » (et des avantages avec des allocations de caisses, des évènements sur la propriété…).

« En devenant non seulement copropriétaires mais aussi ambassadeurs de propriétés viticoles, les business angels du vin s’impliquent pleinement dans le projet qu’ils financent » souligne Laurent David. L’ancien directeur commercial de Nokia France/Benelux et d’Apple Europe gardant le souvenir déçu de la prise de participant dans une propriété en Pessac-Léognan, dont « la rentabilité est à peine satisfaisante et l’expérience décevante » faute d’implication dans les décisions.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé