LE FIL

Scandale américain

Des master sommeliers accusés de harcèlement et d’agressions sexuelles

Lundi 02 novembre 2020 par Marion Bazireau
Article mis à jour le 13/11/2020 23:04:19

C’est le troisième scandale pour la Cour des maîtres sommeliers en deux ans.
C’est le troisième scandale pour la Cour des maîtres sommeliers en deux ans. - crédit photo : Court of Masters Sommeliers
21 femmes rapportent n’avoir eu d’autre choix que de céder au chantage sexuel de différents Master Sommeliers pour décrocher le prestigieux titre. L’association reconnaît avoir déjà enquêté sur de telles affaires et vient d’ouvrir une hotline pour en faciliter le signalement.

En 23 ans, seules 155 personnes ont réussi à décrocher le titre honorifique de Master Sommelier. Seules 24 femmes sont venues à bout des quatre niveaux du programme proposés par l’association. Ce 29 octobre, le New-York Times a mis en ligne un article dans lequel 21 femmes master sommeliers ou ex-candidates rapportent avoir subi du harcèlement, des attouchements, et même des agressions sexuelles de la part d’hommes déjà diplômés.

Certaines se sont vu promettre des faveurs en échange d'actes sexuels. « Les lettres de recommandation, l'accès à des vins coûteux et les voyages éducatifs dans différentes régions viticoles nécessaires au passage de l’examen sont entre les mains de ces maîtres, pour la plupart des hommes plus âgés. Ce système de mentorat s’est transformé en un bastion de harcèlement » relate le quotidien américain. « Certains hommes ne s’en cachent même pas » assure Jonathan Ross, 37 ans, maître sommelier depuis 2017.

"Somm"

La vedette du documentaire « Somm », Geoff Kruth, est ainsi accusé d’inconduites sexuelles par 11 femmes. Il aurait glissé sa main dans son caleçon et embrassé la poitrine de Janes Lopes, aujourd’hui importatrice de vin à New York, après un dîner en 2013. La même année à Chicago, il aurait aussi demandé de manière insistante à un chauffeur de taxi de ne pas déposer la candidate Courtney Schiess à son hôtel pour qu’elle passe la nuit chez lui. Cette dernière indique avoir refusé ses avances.

Une seule chambre d'hôtel

D’autres ont dû céder. C’est ce que rapporte la sommelière Ivy Anderson, surprise à l’occasion d’un séjour à Manhattan avec Geoff Kruth de constater qu’il n’avait réservé qu’une chambre d’hôtel, avec un seul lit. L’année suivante, au Texas, la sommelière a à nouveau dû accepter des échanges sexuels avec lui pour obtenir la lettre de recommandation dont elle avait besoin. Aujourd'hui directrice boissons dans un restaurant newyorkais, Victoria James raconte avoir vécu la même expérience lors de son parcours pour devenir master sommelier. « Ce qui est triste, c'est que vous vous habituez à être redevable aux hommes de cette industrie. J'avais l'impression de ne pas avoir le choix. »

Une porte-parole de l’association rapporte que le conseil d’administration de la Cour des master sommeliers avait adressé une « lettre d'avertissement » à Geoff Kruth en 2017 après avoir enquêté sur deux plaintes officielles d'inconduite sexuelle, et qu’il l’avait exclu du collège des examinateurs. Par l’intermédiaire de son avocat Geoff Kruth indique qu’il croyait que toutes ces relations sexuelles étaient consenties et qu’il n’accordait pas de traitements de faveur. Il a aussi indiqué avoir été invité au mariage ultérieur de Mme James. La semaine dernière, il a démissionné de son poste chez GuildSomm, la branche éducative de l’association.

L’article du New-York Times fait également la lumière sur le comportement inapproprié de Robert Bath, professeur au Culinary Institute of America, ancien vice-président et membre de longue date du conseil d'administration de l’Association et ancien vice-président.

"Multiples sanctions disciplinaires"

Plus d’une douzaine de femmes accusent également que Fred Dame, cofondateur et président émérite, de nombreuses insinuations sexuelles et attouchements non désirés.

Dans une réponse écrite aux questions du NY Times, l’Association a déclaré avoir « enquêté sur toutes les accusations de tels comportements portés à son attention » et imposé de multiples sanctions disciplinaires. Le mois dernier, elle a mis en place une hotline dédiée au signalement anonyme des violations éthiques et inconduites sexuelles.

C’est le troisième scandale pour la Cour des master sommeliers en trois ans. En 2018, elle avait dû faire face à des accusations de triche. En juin dernier, elle était au cœur d’une polémique autour de l’assassinat par la police de George Floyd : plusieurs personnes avaient exprimé leur mécontentement suite au choix de l'association de ne pas afficher publiquement son soutien à la communauté noire.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Bacchus Maître sommelier qui n'a rien à voir avec les master sommelier américains Le 13 novembre 2020 à 18:18:34
Rebonjour Marion Merci beaucoup d'avoir changer les titres de maîtres sommelier en master sommelier mais la totalité de l'article n'a pas été changé Ce qui continue à discréditer le titre FRANÇAIS du Maître sommelier dont je fais partie Merci s'il vous plaît de changer cela car j'ai vraiment mal à cette cette belle distinction française qui n'a strictement rien à voir avec les master sommelier am
Rémy Le 03 novembre 2020 à 08:12:38
Attention, ne faites pas d'amalgames avec nos maître sommelier de France qui ont seul autorité à ce nommer ainsi. Indiquez Master-sommelier svp. Merci
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé