Accueil / Oenologie / Les copeaux passés au crible

Bordeaux
Les copeaux passés au crible

Le laboratoire Enosens Cadillac et le distributeur Lévèque ont comparé 23 copeaux sur un vin rouge, en notant leurs apports de sucrosité, structure, fruité, et d'équilibre en bouche.
Par Claire Furet-Gavallet Le 07 octobre 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les copeaux passés au crible
L'oenologue Marie-Laurence Porte a fait tremper 23 références de copeaux dans des bib de 3L de vin. - crédit photo : Marie-Laurence Porte
l

« L’objectif de départ était simple : le distributeur Lévèque Cadillac a fait appel à notre laboratoire pour évaluer des nouveaux copeaux disponibles dans leur magasin. Pour eux, comme pour nous, cet essai nous a permis de les découvrir et de caractériser leur effet afin de mieux conseiller nos clients », pose Marie-Laurence Porte, œnologue-conseil au laboratoire Enosens de Cadillac en Gironde.

Cet été, cette œnologue a donc lancé une comparaison de 23 copeaux de 6 fournisseurs différents*. Elle les a tous fait macérer un mois dans un vin rouge conditionné en bib de 3 L, à 3g/L. Dix œnologues du réseau de laboratoires Enosens les ont dégustés anonymement.

Canadell se distingue

Les œnologues ont classé les copeaux selon quatre critères : respect du fruit, apport de sucrosité, effet structurant et effet équilibrant. « Ces propriétés sont les plus demandées par nos clients pour leurs rouges » indique Marie-Laurence Porte.

Pronektar Dolce Moka s’est placé dans le peloton de tête de toutes les catégories, accompagné d’un autre copeau de la gamme, Dolce Vanilla. Ce dernier a aussi bien respecté le fruité, comme le copeau DC 190 de Boisé France, également remarqué pour son apport de sucrosité. Mais c’est la préparation Blend Elevage de Canadell, un assemblage de plusieurs copeaux du merrandier, qui s’est le plus distinguée. Les dégustateurs l’ont très bien noté pour trois catégories sur quatre.

C'est aussi le moins cher

Ce résultat ne surprend pas Marie-Laurence Porte. « En élevage, il est intéressant de faire des assemblages de copeaux, même de différents fournisseurs, selon les besoins du vigneron ». A 3,9 € du kilo, c’est aussi le moins cher des quatre retenus, les trois autres étant vendus à 9 € du kilo. 

 

*Il s’agit des références Evoak 567 F, Evoak 354A, Evoak premium dark roasted, Pronektar AO-M, Pronektar FO-M, Pronektar Dolce Moka, Pronektar Vanilla, Canadell CL, Canadell CM, Canadell blend 2/CL1/3CM+, Canadell blend 2/3BF1/3CL, Laglasse F1L, Laglasse F2L, Laglasse M2L, Boisé France AFR, Boisé France T, Boisé France Y, Boisé France DC190, Boisé France DC180, Boisé France SC180XL, Seguin Moreau Exception, Seguin Moreau RO2, et Seguin Moreau RO3.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé