LE FIL

Campagne préventive

"Xylella fastidiosa est mortelle pour plus de 200 espèces, ne faites pas voyager les plantes"

Lundi 03 août 2020 par Marion Bazireau

L'insecte Philaenus spumarius serait le vecteur de Xylella fastidiosa.
L'insecte Philaenus spumarius serait le vecteur de Xylella fastidiosa. - crédit photo : Wikimedia
Le ministère de l’Agriculture diffuse cet été une ambitieuse campagne de communication pour éviter de nouvelles introductions de la bactérie en France.

Cet été, le Ministère de l’Agriculture veut prévenir toute nouvelle introduction et expansion de la bactérie Xylella fastidiosa en France. A cet effet, il a lancé une importante campagne de communication. 7 chroniques sont diffusées tout l’été sur les radios d’autoroute du sud de la France. « Au-delà des autoroutes, plus de 850 radios nationales et régionales et web-radios sont également destinataires des messages de cette campagne » détaille le cabinet du ministère. 

La première chronique, d’ordre général, rappelle aux touristes qu’ils ne doivent pas transporter de plantes. « La bactérie Xylella fastidiosa est un danger mortel pour plus de 200 espèces végétales. Les symptômes de la bactérie sont difficiles à reconnaître et il n’existe aucun traitement. Ne faites pas voyager les plantes pour ne pas propager la maladie. » « Des voies d’introduction multiples ont abouti à des foyers divers dans les principaux pays méditerranéens européens que sont la France, l’Italie et l’Espagne » rappelle un second clip. Les autres présentent la bactérie, ses impacts économiques et environnementaux, et les actions de surveillance et de lutte mises en œuvre par la Direction Générale de l’alimentation (DGAL).

Focus provençal

Un focus est également fait sur la situation en PACA. « Dans la région, on est en présence de 3 principaux foyers, autour de Lanton, de Nice jusqu’aux Alpes Maritimes et au département du Var, et autour de Toulon. Lorsqu’une plante est contaminée, nous désinsectisons tous les végétaux présents à une distance de 100 mètres, nous arrachons les végétaux dits « sensibles », et, dans un rayon de 5 kms nous interdisons la sortie des plantes vers d’autres zones » rappelle ainsi Patrice De Laurens, directeur de la DGAL PACA, dans un autre clip sonore.

En septembre 2019, deux oliviers d’ornement avaient été infectés sur les communes d’Antibes et de Menton. Sur vigne, la bactérie avait été détectée dès 2016 aux Baléares.

En plus de la radio, cette campagne préventive est relayée sur les réseaux sociaux, ainsi qu'auprès des réseaux de vente des jardineries et des gestionnaires d’aéroports.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé