Accueil / Oenologie / Une évolution pour l'analyse TYP\Brett

Ennemi public N°1
Une évolution pour l'analyse TYP\Brett

Le laboratoire Excell fait évoluer l'analyse permettant de qualifier les souches de Brettanomyces présentes dans les vins contaminés pour adapter la dose de SO2. Des résultats en moins de 48 heures.
Par Claire Furet-Gavallet Le 15 juillet 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une évolution pour l'analyse TYP\Brett
Les levures de contamination Brettanomyces sont le fléau des vins rouges - crédit photo : Jean-Bernard Nadeau
l

« Après plus d’un an à pratiquer l’analyse TYPBrett 1er génération, nous nous sommes aperçus que plus de 54 % des souches de Brettanomyces présentes dans les vins contaminés étaient triploïdes et résistantes au SO2 » constate Laeticia Etourneau, responsable technique du service microbiologie du laboratoire Excell. Mais il n’était pas possible de fournir aux clients vignerons en systématique ce pourcentage de quantification, pour lui permettre d’adapter sa stratégie de sulfitage ou autre traitement curatif ou préventif. « L’analyse TYPBrett lui apportait uniquement l’indication de la présence de souches diploïdes et triploïdes ».

Nouveau matériel pour une quantification et des résultats plus rapides

Le laboratoire a donc développé et investit dans des nouveaux équipements pour commercialiser l’analyse TYPBrett 2.0, capable de quantifier ces souches triploïdes. « Nous nous sommes équipés de deux QIAcube connect et d’un QIAgility qui nous permettent d’automatiser les phases de préparation des échantillons et d’extraction de l’ADN de Brettanomyces » explique la responsable. La technique HRM (High Resolution Melt) est utilisée et couplée à la PCR Quantitative. Toutes ces technologies combinées permettent de délivrer les résultats en 48 heures, contre 10 jours avec l’analyse 1er génération.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé