Accueil / Oenologie / Une salle de dégustation XXL pour vins de Pays d'Oc

Les grands moyens
Une salle de dégustation XXL pour vins de Pays d'Oc

L'IGP Oc s'est dotée d'un nouveau bâtiment à vocation technique et réceptive. Un investissement de 5,5 millions d'euros, intégralement financé par les producteurs.
Par Michèle Trévoux Le 13 juillet 2020
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une salle de dégustation XXL pour vins de Pays d'Oc
La salle de dégustation réunit 81 postes. - crédit photo : Michèle Trévoux
L

a plus grande salle de dégustation du monde est à Montpellier. C’est ce qu’affirme Jacques Gravegeal, président du syndicat viticole de l’IGP Oc, qui organisait ce jeudi 10 juillet, à l’intention d’une poignée de journalistes, une première visite du tout nouveau complexe de réception-dégustation dont s’est doté le syndicat. Un bâtiment de 1300 m², signé de l’architecte Olivier Marty, construit sur un terrain jouxtant le siège social historique du syndicat, au Domaine de Manse à Maurin. « Avec le développement qu’a connu notre label, nous n’étions plus en mesure de travailler correctement. L’IGP Oc est une des rares dénominations où tous les vins sont dégustés avant leur mise en marché. Avec 6 millions d’hl labelisés par an, nous devons déguster jusqu’à 900 échantillons par semaine. Notre salle de dégustation et ses 53 postes était saturée » a justifié le président de l’ODG. Le nouveau bâtiment, parfaitement insonorisé pour échapper aux nuisances sonores de l’autoroute et du TVG qui passent à proximité, abrite pour la partie réceptive : une salle de réunion de 70 m² et un espace de réception de 240 m² ouvrant sur une terrasse de 130 m².

La partie technique se compose de plusieurs salles réfrigérées pour le stockage des vins, d’une aire de préparation et d’anonymat des échantillons, d’un bureau pour les préleveurs pour la préparation de leurs tournées et d’un espace de dégustation de 81 postes, tous orientés dans le même sens, vers le hall d’accueil. Une vitre sans tain délimite cet espace dégustation du hall d’accueil, permettant aux visiteurs d’apercevoir les dégustateurs sans que ceux-ci soient perturbés dans leur dégustation. Un écran permet d’afficher les résultats en fin de dégustation.

5,5 millions € payés par les producteurs

Ce nouvel outil représente un investissement de 5,5 millions €, intégralement financé par les producteurs de l’IGP Oc. La date de l’inauguration de ce vaisseau-amiral, tout à la fois vitrine, lieu d’accueil et de réception, et outil technique pour l’IGP Oc n’est pas encore fixée. Jacques Gravegeal y travaille, espérant la venue d’un invité de marque lié à la région, même s’il a récemment pris une dimension plus nationale : un certain Jean Castex.  

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (4)
HC Le 17 juillet 2020 à 16:19:12
ah ! c'est pour cela que la cotisation à doublé ! (financement obligatoire) c'est sur qu'avec l'argent des autres c'est plus facile ! à quand les producteurs verront qu'on les prends pour des C.... et en réunions, ils pleurent (les élus bientôt centenaires obligeant de modifier les statuts...) qu'ils ont besoin d'argent pour " LA PROMOTION " des IGP OC ! foutage de gueule ! je suis révolté ! les moutons réveillez vous et arrêtez de béatifier vos, soit disant, représentants de la profession qui sont viticulteurs comme je suis curé !
Signaler ce contenu comme inapproprié
BLap Le 17 juillet 2020 à 14:00:43
La plus grosse salle de dégustation du monde... Nous sommes dans le quantitatif : c'est bien les vins de pays d'Oc !
Signaler ce contenu comme inapproprié
Jfr11 Le 14 juillet 2020 à 14:00:43
On comprend pourquoi il faut payer la cotisation pour le label des vins qui doivent passer en distillation Une honte !!!!!
Signaler ce contenu comme inapproprié
Ipi Le 13 juillet 2020 à 08:32:14
Dommage qu’il n’y ait pas eu de remise en question du système,lui-même. C’est pourtant ce qu’attendent beaucoup de producteurs et plus encore leurs clients! A quoi bon dépenser une somme pareille pour construire une...salle de dégustation alors que les vins du Languedoc/Roussillon connaissent une mévente historique de ses productions...Il serait temps que les vignerons se réveillent.....
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé