LE FIL

Qualité des sols

Le premier engrais à base d’insectes arrive sur le marché

Jeudi 18 juin 2020 par Marion Bazireau

L'entreprise française nourrit ses vers Tenebrio Molitor avec des co-produits céréaliers.
L'entreprise française nourrit ses vers Tenebrio Molitor avec des co-produits céréaliers. - crédit photo : Ÿnsect
L’ANSES vient de délivrer à la société française Ÿnsect l’autorisation de mise sur le marché de son engrais à base de déjections de vers élevés dans le Jura.

Après quatre ans de recherches en partenariat avec plusieurs instituts, dont Bordeaux Sciences Agro, Ÿnsect devient la première société au monde à obtenir l’autorisation de commercialiser un engrais naturel à base d’insecte.

Baptisé ŸnFrass, cet engrais est constitué de déjections de Tenebrio Molitor, une espère de vers élevés et nourris dans le Jura avec des co-produits céréaliers. Il est aussi bien destiné aux agriculteurs, maraichers, viticulteurs, qu’aux amateurs de jardinerie. ŸnFrass se présente sous la forme de granulés. Il est équilibré en azote, phosphore et potassium, avec un rapport 4-3-2. Sa teneur en matière organique est estimée à 85%. 

Un gain de rendement de 23%

D’après l’entreprise, lors des tests sur vignes, le produit a permis une augmentation de 23% du rendement par rapport aux témoins non fertilisés, avec une meilleure qualité du sol, et un bon équilibre des nutriments dans les pétioles « favorable à la qualité du vin. »

Enseignant-chercheur en agro-pédo-géochimie à UniLaSalle, David Houben a participé à la mise au point de ce nouvel engrais et ne tarit pas d'éloges à son sujet. Selon lui, il peut se substituer, au moins partiellement, aux engrais chimiques. « Sa teneur élevée en nutriments et en matière organique ainsi que ses caractéristiques physico-chimiques lui permettent d’être aussi performant. Et le phosphore qu’il contient étant peu soluble, il n’est pas perdu ou immobilisé dans le sol. La plante peut en disposer tout au long de sa croissance. En outre, il relance l’activité des sols, et la diversité microbienne, en particulier lorsqu’il est combiné à un engrais minéral. »

ŸnFrass fait actuellement ses premiers pas chez des clients. En vigne, il a séduit le producteur Torres. Il sera disponible dans les jardineries françaises dès 2021. Son prix sera fixé par les distributeurs.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé