LE FIL

Aquitaine

Une vidéo pour attirer dans les châteaux du Médoc

Dimanche 07 juin 2020 par Colette Goinere

Pendant une minute trente, elle met en scène les châteaux Giscours, Paloumey, Prieuré Lichine, Marquis de Terme, Lamothe-Bergeron, Malescasse, Maucaillou, Kirwan, Gruaud La Rose, Saint- Ahon, Haut Breton Larigaudiere et Camensac.
Pendant une minute trente, elle met en scène les châteaux Giscours, Paloumey, Prieuré Lichine, Marquis de Terme, Lamothe-Bergeron, Malescasse, Maucaillou, Kirwan, Gruaud La Rose, Saint- Ahon, Haut Breton Larigaudiere et Camensac. - crédit photo : DR
En Gironde, une poignée de châteaux du Médoc s’unit pour booster l’œnotourisme mis à mal pendant le confinement.

La vidéo est visible sur YouTube, Instagram et Facebook depuis le 3 juin dernier : pendant une minute trente, elle met en scène les châteaux Giscours, Paloumey, Prieuré Lichine, Marquis de Terme, Lamothe-Bergeron, Malescasse, Maucaillou, Kirwan, Gruaud La Rose, Saint- Ahon, Haut Breton Larigaudiere et Camensac. Douze châteaux du Médoc, en mode « paper ball challenge ». Ainsi, chacun des personnages, pour la plupart d’élégantes jeunes femmes, fait passer à l’autre, qui un verre de vin, qui une bouteille. En arrière-plan défilent les châteaux avec leur nom. Bâtisses superbement restaurées, déjeuners sur l’herbe, chapeaux de paille, farniente à l’ombre des arbres centenaires. Un parfum de raffinement rythme la vidéo. Bref de belles images pour donner envie au grand public de venir faire de l’œnotourisme cet été en Médoc. Avec une signature engageante : « Bienvenue en Médoc, bienvenue chez vous".

"Nous avons décidé de ne pas subir "

« Après le confinement, nous nous sentions perdus car comment récupérer la clientèle oenotouristique. En face de nous il n’y avait que le silence assourdissant des structures officielles. Nous avons décidé de ne pas subir » explique Sandrine Chamfrault, responsable du développement de château Marquis de Terme, grand cru classé à Margaux. Même son de cloche pour Anne Melchior, responsable de l’œnotourisme au château Lamothe-Bergeron, Cru Bourgeois Supérieur, à Cussac-Fort-Médoc : « Nous avons eu envie de « pousser » la destination du Médoc, en fait de prendre notre destin en main, de ne pas attendre » indique telle.  

Reste aux consommateurs à « s’immiscer » dans cette belle harmonie champêtre que dégage la vidéo, en poussant la porte des châteaux. « Parfois, les consommateurs n’osent pas venir dans les propriétés. Mais nous les attendons vraiment pour leur faire découvrir des expériences gustatives, un patrimoine, un cadre de vie « lance Anne Melchior.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé