LE FIL

Sauternes

Didier Galhaud prend la direction des opérations et de l’œnotourisme du château d’Arche

Lundi 09 mars 2020 par Alexandre Abellan

A 49 ans, Didier Galhaud connaît bien Sauternes et son développement œnotouristique pour avoir travaillé au château Guiraud.
A 49 ans, Didier Galhaud connaît bien Sauternes et son développement œnotouristique pour avoir travaillé au château Guiraud. - crédit photo : DR
Tout juste créé, le poste de directeur général délégué doit permettre au cru classé en 1855 de mener à bien ses ambitions de développement hospitalière.

Ayant pris ses fonctions début mars, Didier Galhaud devient le directeur général délégué du château d’Arche (53 hectares en AOC Sauternes). Créé par Philippe Boel, le PDG du de grand cru classé en 1855, ce poste de « directeur des opérations » doit permettre d’assoir le « renouveau de l’activité viticole et oenotouristique » du château précise un communiqué.

Ce recrutement s’insère dans le plan 2020 du château d’Arche, qui vise un développement œnotouristique conséquent. Après avoir investi 5 millions d’euros dans son nouveau chai la « SA Château d’Arche a porté son capital de 1,2 à 9,2 milliards € au 31 décembre 2020 [en] préparation des investissements futurs pour l’hospitalité sur le site de la chartreuse ».

Développement sauternais

Neveu de Jean-François Galhaud (l’actuel président du conseil des vins de Saint-Emilion), Didier Galhaud appartient à une famille vigneronne enracinée sur la rive droite. Commandeur d’honneur de la Commanderie du Bontemps de Médoc et des Graves, Sauternes et Barsac, Didier Galhaud connaît bien le vignoble de Sauternes et ses stratégies commerciales de développement par le tourisme. Pendant 14 ans, il a successivement été directeur de l’œnotourisme, le directeur commercial et le directeura dministratif et financier du château Guiraud, cru classé de Sauternes ayant ouvert en 2018 un restaurant, la Chapelle.

 


 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé