LE FIL

Salon Vinora en Auvergne

Un nouveau salon dédié aux vins volcaniques

Vendredi 31 janvier 2020 par Juliette Cassagnes

L'affiche de la première édition de Vinora, salon international des vins volcaniques, organisé en Auvergne, à Vulcania.
L'affiche de la première édition de Vinora, salon international des vins volcaniques, organisé en Auvergne, à Vulcania. - crédit photo : DR
L'idée est partie d'une poignée de producteurs des Côtes d'Auvergne de créer un événement dédié aux vins volcaniques du monde : « Vinora ». Il se tenait ce jeudi 30 janvier 2020 près de Clermont-Ferrand.

Ce salon professionnel a eu lieu ce jeudi 30 janvier 2020 à Vulcania, près de Clermont-Ferrand. « Les vins d'Auvergne manquaient cruellement de notoriété et nous cherchions depuis longtemps un moyen d'en créer une. La réponse était tout simplement sous nos yeux : la géologie, une chaîne de 80 volcans sur laquelle la vigne est implantée », témoigne Pierre Desprat, directeur des vins Desprat-St Verny, l'un des opérateurs à l'initiative du salon. Leur réflexion les amène également à se rendre compte de l'existence de nombreux autres vins produits sur des sols volcaniques, comme les leurs, dans le monde, dont certains sont très prisés. En d'autres termes, ils se découvrent une « identité » qu'ils veulent désormais assumer, ainsi qu'une « nouvelle famille ».

"Une grande cousinade"

Une association, Vinora, est alors créée, par 9 producteurs. Après deux ans de réflexion et d'organisation, le salon voit finalement le jour. Pierre Desprat est très enthousiaste : il ne s'attendait à ce que l'événement rencontre un tel succès, dès la première année. « Nous avons dû créer un comité de sélection avec un vulcanologue et un géologue afin de choisir les exposants. Beaucoup se revendiquant produire des vins volcaniques », précise celui-ci. Seuls 31 producteurs ont in fine été retenus, venant de Santorin, de Chypre, de Lanzarote, de Sicile, et bien-sûr, d'Auvergne. « C'est un peu comme une grande réunion de famille, une grande cousinade », se réjouit-il.

Malgré des climats, des roches et des cépages différents, ce dernier assure que les vins volcaniques issus de ces petits vignobles en superficie suivent tous « le même fil conducteur » : « Des vignes cultivées en altitude (entre 300 et 500 mètres), une fraîcheur naturelle et une grande minéralité des vins ».

" Le début d'une histoire"

Côté visiteurs, 260 professionnels se sont inscrits : des cavistes, des restaurateurs, des grossistes, essentiellement français ou belges. Le salon a également suscité l'intérêt de nombreux journalistes. « C'est au-delà des objectifs que nous nous étions fixés. C'est une vraie réussite ». Ils ont pu déguster les vins et assister à des conférences ainsi qu'à une masterclass. Elle a été animée par John Szabo, master Sommelier, journaliste et écrivain canadien, experts des terroirs volcaniques et fondateur de l'association « volcanic wines ».

L'objectif est de reconduire ce salon chaque année, à Clermont-Ferrand. « Et si demain elle devenait la capitale mondiale des vins volcaniques ? s'interroge le dirigeant. Ce qui est certain, c'est que nous sommes au début de l'histoire... ».

Pour aller plus loin...

Le vignoble des Côtes d'Auvergne s'étend sur 400 ha environ. Courant du Nord au Sud de Clermont-Ferrand, entre Riom et Boudes, sur 80 km le long de la façade Est de la Chaîne des Puys et sur 15 km d’Est en Ouest, le vignoble est morcelé en îlots isolés, implantés sur 53 communes du département. 3 grands types de roches composent les sols auvergnats : basalte, pépérite et pierre ponce.

Le vignoble compte actuellement 23 vignerons et 60 viticulteurs, qui livrent leurs raisins à l'entreprise Desprat-St Vérny.

Les cépages Chardonnay, pour les blancs, Gamay et Pinot noir, pour les rouges et rosés, dominent l'encépagement. Les dénominations géographiques complémentaires « Boudes », « Chanturgue », « Chateaugay » et « Madargue » sont réservées aux vins tranquilles rouges. La dénomination « Corent » est quant à elle réservée aux vins tranquilles rosés. 

L'AOC a été obtenue le 16 novembre 2010.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé