LE FIL

-10 % de ventes

Les champagnes Vranken-Pommery paient comptant la loi Egalim

Vendredi 24 janvier 2020 par Alexandre Abellan

« le Champagne, s’il fait partie des produits de luxe, est surtout un produit festif d’achat d’opportunité » note le groupe de Reims.
« le Champagne, s’il fait partie des produits de luxe, est surtout un produit festif d’achat d’opportunité » note le groupe de Reims. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Le groupe champenois enregistre un fort repli de ses ventes en grande distribution, suite à l’encadrement réglementaire des promotions en vigueur depuis le premier janvier 2019.

Sur l’année 2019, le groupe Vranken-Pommery Monopole rapporte une chute de 9 % de ses ventes, qui tombent à 274,6 millions d’euros. « La baisse du chiffre d’affaires est exclusivement entrainée par la réduction des ventes Champagne et Porto dans le réseau Off-Trade France » annonce un communiqué laconique du groupe de Reims. Conséquence directe de l’application de la loi Egalim en grande distribution, « qui modifie profondément les promotions traditionnelles incitatives à la vente », les ventes de champagnes Vranken-Pommery* ont baissé de 10 % sur l’année (atteignant 209,4 millions €).

« La suppression des promotions habituelles a désorienté le consommateur qui a fortement réduit ses achats d’opportunité, tels qu’il en avait pris l’habitude depuis plus d’une décennie » analyse le groupe Vranken-Pommery. Pour s’adapter à ce retournement du marché français de la grande distribution, la maison champenoise annonce réduire ses engagements à l’achat.

Bonnes performances rosées

Si les ventes de porto sont également en chute, celles de vins de Provence et de Camargue sont en hausse. Pour ces rosés, « la progression du chiffre d’affaires de près de 11 % est le résultat du dynamisme des vins gris Sable de Camargue » (notamment le vin bio Pink Flamingo, +20 % de ventes en volume sur 2019). Misant sur l’export, le groupe a d’ailleurs répondu à la taxe américaine de +25 % sur les bouteilles de vins tranquilles français en y expédiant des lots en vrac, embouteillés sur place.

 

* : Soit les marques Vranken, Pommery & Greno, Heidsieck & Co Monopole, Charles Lafitte, et Bissinger & Co.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé