LE FIL

Avenir californien

Le futur du vignoble bourguignon vu par Star Trek

Samedi 18 janvier 2020 par Alexandre Abellan

Promu amiral, Jean-Luc Picard s’est retiré dans son vignoble futuriste et robotisé (pour les traitements phytos).
Promu amiral, Jean-Luc Picard s’est retiré dans son vignoble futuriste et robotisé (pour les traitements phytos). - crédit photo : CBS
Les fans de la série de science-fiction le savent déjà, le bien-aimé capitaine Picard a des racines vigneronnes, qui vont être développées dans de nouveaux épisodes se passant à l'aube du 25ème siècle.

Après sept saisons et quatre films de la franchise Star Trek, l’acteur anglais Patrick Stewart incarne de nouveau le capitaine Jean-Luc Picard dans la nouvelle série Start Trek : Picard. Diffusé ce 23 janvier par CBS, le premier épisode ne devrait pas le voir commander le célèbre vaisseau spatial USS Enterprise, mais le vignoble familial du château Picard en Bourgogne à la fin du vingt-quatrième siècle. S’étant retiré de la flotte intergalactique après les évènements du film Star Trek Nemesis (sorti en 2002), le capitaine Picard gère le domaine situé à la Barre (Haute-Saône).

Pour les besoins de la série, les équipes de tournage ne se sont pas déplacées en Bourgogne, mais sont restées en Californie. D’après la Central Coast Film Society, le château Picard revêt ainsi l’apparence de la Sunstone Villa dans la Santa Ynez Valley (comté de Santa Barbara). En matière d’adaptation au changement climatique, les pratiques viticoles aux alentours de 2400 en Bourgogne seront donc celles de 2019 en Californie pour Star Trek. Une vision qui pourra interpeler la filière viticole française, mais qui ne choquera pas les fans de Star Trek, les trekkies.

Question d’accent

D’origine bourguignonne dans la série, le capitaine Jean-Luc Picard affiche sans ciller l’impeccable accent britannique de Patrick Stewart, l’univers Star Trek prédisant qu’au vingt-troisième siècle la maîtrise de la langue française se perd au profit de celle anglaise (comme rapporté par l’encyclopédie Wikipedia, à partir d’un épisode de 1987).

"Château Picard"

Si le vignoble bourguignon du futur pourrait ressembler à celui californien actuel, ce sont d’autres considérations qui conduisent la cuvée promotionnelle du château Picard à ne pas être bourguignonne, mais… bordelaise. Lancée l’an passé dans une édition limitée à 60 dollars la bouteille (54 euros le col), cette cuvée a profité de l’existence du château Picard à Saint-Estèphe, un cru bourgeois appartenant à la maison Mähler-Besse précise le site Drinks Business. Reprenant l’étiquette vue dans la série Star Trek Picard, cette cuvée limitée change juste l’appellation et… de millésime.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé