LE FIL

Enseignement viticole

Sabine Brun-Rageul dirige Bordeaux Sciences Agro

Jeudi 16 janvier 2020 par Alexandre Abellan

Sabine Brun-Rageul succède à Olivier Lavialle, qui prend la présidence du centre aquitain de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE)
Sabine Brun-Rageul succède à Olivier Lavialle, qui prend la présidence du centre aquitain de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) - crédit photo : Bordeaux Sciences Agro
Sous tutelle du ministère de l’Agriculture, la nouvelle directrice de l’école d’agronomie girondine compte accompagner ses étudiants face à la révolution agroécologique.

Par arrêté du 16 décembre 2019 du ministre de l’Agriculture, Sabine Brun-Rageul prend la direction de l’école supérieure des sciences agronomiques de Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux Sciences Agro). Proposant notamment des formations vitivinicoles (spécialisation au diplôme d’ingénieur agronome, masters spécialisés, apprentissage…), l’établissement réunit 600 étudiants pour 42 enseignants-chercheurs et un domaine expérimental, le château Luchey Halde, particulièrement impliqué dans le transfert de pratiques vitivinicoles durables.

Pour répondre aux défis sociétaux qui aiguillonnent la filière vin, Sabine Brun-Rageul annonce dans un communiqué qu’« un des enjeux majeurs pour l’école sera de former de jeunes ingénieurs capables non seulement d’accompagner les transformations agro-écologiques de nos secteurs, mais également d’être les véritables acteurs de ces changements ».

"Lien entre enseignement et recherche"

Diplômée de l’École nationale supérieure agronomique de Rennes (désormais rattachée à Montpellier, sous la bannière Institut Agro) et ingénieure en chef de ponts, des eaux et des forêts (IPEF), Sabine Brun-Rageul était précédemment la directrice adjointe de la Direction de Nouvelle-Aquitaine de l’Agriculture. Dans un communiqué, le viticulteur Bernard Farges, président du conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) et du conseil d’administration de Bordeaux Sciences Agro souligne que la nouvelle directrice « est déjà très impliquée dans les projets structurants d’accompagnement de nos filières régionales. Sa nomination est gage que le lien entre enseignement secondaire, supérieur et recherche agronomique sera maintenu actif et vivant. »

 


 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé