LE FIL

Baisse de l'offre

La production mondiale se replie de 10 %

Vendredi 03 janvier 2020 par Claire Furet-Gavallet
Article mis à jour le 06/01/2020 12:12:07

Après un volume de production exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 enregistre, selon les premières estimations de l'OIV, une baisse de 10%.
Après un volume de production exceptionnellement élevé en 2018, la production 2019 enregistre, selon les premières estimations de l'OIV, une baisse de 10%. - crédit photo : Daniela Costa OIV
La production mondiale de vin est marquée, en 2019, par une baisse globale, particulièrement marquée en Europe et en Amérique du Sud. Retour sur les chiffres.

Dans l’Union Européenne, le volume de production est évalué à 156 millions d’hectolitres, soit 15 % de moins par rapport à 2018 (26,7 millions d’hl). Nul besoin de rappeler les conditions météorologiques de ce millésime passant du gel à la sécheresse en France, Italie et Espagne. Ces deux derniers enregistrent respectivement -15 et -24% de baisse de production. Ces volumes sont sous la moyenne quinquennale. L’UE représente toujours 60% de la production mondiale de vin, à 80 % en France, Italie et Espagne.

Les autres pays d’Europe constatent des niveaux de production sensibles à ceux de l’année dernière et des cinq dernières années. Le Portugal est le seul pays de l’UE dont la production sort plus importante que l’année dernière (+10 %) et au-dessus de sa moyenne quinquennale (+4 %).

 

Les rendements américains se maintiennent

Représentant 12 % de la production mondiale, les Etats-Unis estiment leur production 2019 à 23,6 millions d’hl soit -1% par rapport à 2018. C’est la quatrième année consécutive que le pays enregistre un niveau aussi élevé de production.

 

Scénario à deux vitesses dans l’hémisphère sud

Il représente 20% de la production mondiale et sa production est inférieure à 2018, comme dans l’UE, mais globalement dans la moyenne des quinze dernières années.

L’Amérique du sud enregistre la plus forte baisse avec -10% par rapport à 2018. Sa production s’élève à 13 millions d’hl. L’Afrique du Sud a produit 9,7 millions d’hl et enregistre, pour la deuxième année, consécutive une production inférieure à la moyenne des quinze dernières années, soit -9%.

En Australie, la production, en baisse de -3% en 2019, se maintient globalement avec 12,5 millions d’hl tout comme son voisin néo-zélandais qui enregistre -1% par rapport à 2018 avec 3 millions d ‘hl.

 

Les tendances en deux graphiques

Production mondiale de vin (hors jus et moûts) 2000-2019. Source : OIV

Production de vin hors jus et moûts* Source : OIV

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé