LE FIL

Champagne

Quand EGAlim ne préserve pas des prix bas

Lundi 30 décembre 2019 par Alexandre Abellan

« Toute la France s’émeut et j’en suis bien triste. Mais je ne suis pas responsable » explique Paul-François Vranken
« Toute la France s’émeut et j’en suis bien triste. Mais je ne suis pas responsable » explique Paul-François Vranken - crédit photo : PromotionCarrefour
S'il y a eu depuis des relevés de Champagne de prix abusivement bas, ceux relevés par Rayon Boisson durant l'été ont fait le tour du web. La Maison Vranken avait alors réagi sur Vitisphere.

« Je n’ai rien à dire quand ça ne vient pas de chez nous » tempête Paul-François Vranken, le PDG de la maison Vranken-Pommery, dont la belle cuvée Charles Lafitte est actuellement vendue chez Carrefour à 9,90 euros TTC (suite à une remise immédiate de 34 %, pour un prix de départ de 15 euros/col). « Toute la France s’émeut et j’en suis bien triste. Mais je ne suis pas responsable. Le seul responsable est Carrefour, qui fait ce qu’il veut pour fêter son anniversaire. Ils n’ont plus le droit de promotion, alors ils abondent » précise Paul-François Vranken.

Prix pratiqués

Repérée par Rayon Boissons, cette offre est complétée par une promotion de 34 % sur le brut des champagnes Montaudon (groupe Alliance Champagne), passant de 14,40 à 9,5 €. Introuvables dans les catalogues Carrefour disponibles en ligne, ces promotions s’alignent sur le plafond de -34 % fixé par les Etats Généraux de l’Alimentation. Mais les prix de départ indiqués pour ces bouteilles semblent bien faibles par rapport aux prix indiqués en ligne : 21,74 € la bouteille de Charles Lafitte chez Cdiscount, 19,95 € la bouteille de Montaudon chez Cdiscount et chez… Carrefour.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé