Accueil / Politique / Le monopole suédois Systembolaget cartographie les efforts de ses fournisseurs

Développement durable
Le monopole suédois Systembolaget cartographie les efforts de ses fournisseurs

Dans le pays de Greta Thunberg, il est de notoriété publique qu'on prend les questions environnementales très au sérieux. Le monopole suédois de distribution de boissons alcooliques, Systembolaget, vient de démontrer une nouvelle fois, qu'il ne reste pas en marge de ce mouvement national.
Par Sharon Nagel Le 16 décembre 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le monopole suédois Systembolaget cartographie les efforts de ses fournisseurs
Marcus Ihre insiste sur le fait que le développement durable correspond à une forte attente du gouvernement suédois, du monopole de distribution et des consommateurs suédois - crédit photo : Messe Dusseldorf Ctillmann
L

a Suède vise la neutralité carbone d’ici 2045 et en tant qu’entreprise d’Etat, Systembolaget a déjà pris des mesures destinées à réduire son empreinte carbone – ou plutôt celle de ses fournisseurs, responsables de 98% de son impact environnemental. Les bouteilles en verre allégées et BIB font partie de ces efforts. Mais d’ici la fin de l’année, il aura mis en place un système destiné à analyser et à mesurer les efforts de ses fournisseurs, avec comme utilisations potentielles, l’identification des zones à risque, la conception de ses appels d’offre en fonction des informations fournies, et la communication auprès des consommateurs. « Les consommateurs ont beaucoup de mal à cerner les différences entre les différentes certifications environnementales », a expliqué Marcus Ihre, responsable du développement durable de la chaîne d’approvisionnement auprès du monopole, lors de la présentation du rapport annuel de Prowein sur le changement climatique fin novembre à Geisenheim en Allemagne. Dans un esprit de transparence et de responsabilité d’entreprise, le monopole a donc mis en place une plateforme de benchmarking portant sur 35 démarches régionales, nationales et internationales dans 11 pays pour mieux connaître leur gouvernance et leur impact en matière sociale et environnementale.

De nombreux aspects passés au crible

Pour la France, sont pris en compte, la Haute Valeur Environnementale, la Viticulture Durable en Champagne, Terra Vitis, Qualenvi et Vignerons en Développement Durable, auxquels s’ajoutent la certification biologique et Demeter au niveau international.  De nombreux indicateurs au sein de chaque démarche sont étudiés et mesurés. L’aspect environnemental tient compte de l’utilisation de produits phytosanitaires, d’énergie et d’eau mais aussi de la biodiversité par exemple. Sur le plan social, il sera question de la rémunération équitable des employés, de l’absence d’emplois précaires et de travail des enfants, et de l’existence d’une protection spéciale pour les jeunes travailleurs. Et l’ensemble de la manière dont la démarche est entreprise sera passé au crible. Dans le même temps, les 700 fournisseurs du monopole – dont 200 représentent 96% des volumes totaux vendus – seront amenés à montrer leur engagement en matière de développement durable, sachant que tout passera par le maillon incontournable de la chaîne que sont les importateurs. « Il ne s’agit pas uniquement de signer un papier de conformité avec notre code de bonne conduite », a précisé Marcus Ihre. « Le personnel de Systembolaget se déplacera sur le terrain, effectuera des analyses documentaires et fera appel à des organismes tiers pour vérifier la conformité ». Si l’ensemble des fournisseurs est concerné par ces mesures, un seuil de 10 fournisseurs par structure individuelle est fixé. En effet, pour de grands groupes à l’image de Concha y Toro ou Casella (Yellow Tail), il n’est pas question d’identifier et d’analyser chaque apporteur de raisin. « Plus on monte vers l’amont de la filière, plus il est compliqué de mesurer l’impact de chacun », a reconnu Marcus Ihre. Qui a profité de son exposé pour insister sur l’intérêt de l’harmonisation pour pleinement tirer profit des certifications consacrées au développement durable.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé