LE FIL

Face à l'agribashing

Frédéric Rouanet appelle à « faire du nettoyage » dans l'Aude

Lundi 02 décembre 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Frédéric Rouanet, président du syndicat des vignerons de l'Aude, sur le Sitevi 2019.
Frédéric Rouanet, président du syndicat des vignerons de l'Aude, sur le Sitevi 2019. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Le président du Syndicat général des vignerons de l’Aude adopte un discours belliqueux pour répondre aux violences et agressions dont sont victimes les vignerons de l’Aude.

Insultes, jets de pierre, destruction de matériel, appel à interdire l’utilisation du tracteur le dimanche… l’agribashing est, comme dans toutes les campagnes françaises, le quotidien de nombreux vignerons de l’Aude. Ce climat de tension est mis aux centres des débats des réunions de secteurs organisées par le Syndicat des Vignerons de l’Aude en ce moment. Et Frédéric Rouanet, leur président, en tire trois axes d’action principaux.

Le premier est de poursuivre le travail avec les institutions territoriales pour communiquer sur le métier de vigneron. Le Conseil général de l’Aude finance notamment une campagne de communication pour valoriser la mise en place de la confusion sexuelle dans le département.

"C’est à nous de donner la bonne information"

Le second donne une responsabilité aux vignerons. « C’est à nous de donner la bonne information. Par exemple, les analyses d’urines sur le glyphosate mesurent en fait l’acide aminométhylphosphonique (AMPA) dont l’origine peut également être celle des lessives (Ndlr : ce sujet est sujet à débat scientifique) » note Frédéric Rouanet qui martèle : « nous devons la bonne information aux gens ».

Enfin, le président appelle à ce que les groupes de défense de terrain agissent si quelqu’un est embêté dans l’Aude. « J’appelle à faire du nettoyage et j’assume les conséquences de ce discours. Si nous n’agissons pas, nous ne pourrons plus travailler. Les efforts nous les avons faits ! »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé