LE FIL

ALPO

Un enjambeur électrique adapté à toutes les vignes

Mardi 26 novembre 2019 par Céline Bourgeois

L'enjambeur ALPO allie performance et polyvalence
L'enjambeur ALPO allie performance et polyvalence
A l’occasion du salon SITEVI, le constructeur SABI Agri présente en avant-première sa nouvelle gamme de tracteur électrique. Parmi ses modèles phares, l’enjambeur ALPO, disponible au printemps. Présentation.

 

Depuis leur lancement officiel  au salon Tech & Bio 2017, les tracteurs électriques Sabi Agri ont fait du chemin. L’entreprise basée à Saint-Bauzire (Puy-de-Dôme) a étoffé son catalogue, en proposant pas moins de trois versions de son tracteur électrique léger Alpo. Le dernier en date, une version 4X4 enjambeur, adaptée à toutes les configurations de vigne, devrait être lancé dès le mois de mars 2020. « Depuis deux ans nous travaillons à améliorer nos niveaux de performances agronomiques et économiques, sur la base de l’analyse des besoins de nos clients. Or, le modèle enjambeur était particulièrement demandé pour accompagner le travail de la vigne », explique Alexandre Prévault Osmani, président et co-fondateur.

Un nouveau modèle performant

Grâce à son faible poids et son centre de gravité bas et ses 4 roues motrices, le tracteur électrique ALPO apporte une grande stabilité et une adhérence sur tous les sols, quel que soit le degré de pente ou d’inclinaison. « Son système de roues sur pendulaires et sa puissance est de 50ch électriques offre une grande capacité de franchissement. C’est vraiment un enjambeur tout terrain, adapté à toutes les configurations de parcelles » remarque Alexandre Prévault Osmani.

Un outil ultra polyvalent

Autre particularité, et pas des moindres, sa grande polyvalence. « L’enjambeur est adapté à des parcelles espacées d’1m60 mais également aux vignes étroites de 90 cm minimum. Son châssis d’un poids de 950 kg et d’une longueur de 2,80 m est capable d’enjamber une végétation haute de 2,15 mètres » précise le co-fondateur. L’enjambeur est également doté d’un relevage arrière d’une capacité de 200 kg et d’un relevage central de 150 kg. « La gamme d’outils attelé permet de couvrir l’essentiel des opérations culturales de la vigne, au sol entre et sur le rang et en végétation comme la pulvérisation ou le rognage » ajoute-t-il.

Un tracteur écologique

Les atouts des tracteurs Alpo sont par ailleurs d’ordre écologique. « Le modèle étant électrique, il n’émet aucun gaz à effet de serre ni de particules. Sa sobriété énergétique permet par ailleurs de cultiver avec 10 fois moins d’énergie qu’un tracteur traditionnel » assure le co-fondateur.
Enfin, avec environ 800 kg sur la balance, l’enjambeur ALPO est deux fois  plus léger que les autres modèles du marché, « ce qui évite le phénomène d’asphyxie et d’infertilité des sols et contribue également à préserver la microfaune et la microflore. L’impact est de fait beaucoup moins important sur le terrain » souligne-t-il.

Un outil sur-mesure

Entièrement réalisé sur mesure le tracteur électrique ALPO Enjambeur s’adapte à toutes les habitudes culturales. « L’entreprise dispose de sa propre usine de conception et fabrication, le modèle peut donc être entièrement personnalisé. Chaque agriculteur peut ainsi choisir l’empattement du châssis, le degré d’automatisation, la motricité et les équipements en fonction de ses contraintes et besoins » conclut Alexandre Prévault Osmani.
 

Les plus :

- les capacités d'un vrai tracteur, tout en étant léger, (respect du sol)
- tracteur électrique : pas de bruit, pas de pollution, confort utilisateur
- 8h d'autonomie et recharge en moins de 2 heures
- le sur-mesure même si surcout potentiel

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé