LE FIL

Avec application

Emma Hubert gagne le titre de sommelière espoir des vins de Bordeaux

Jeudi 28 novembre 2019 par Alexandre Abellan

Emma Hubert a gagné ce 18 novembre la finale du premier concours Som’Bordeaux.
Emma Hubert a gagné ce 18 novembre la finale du premier concours Som’Bordeaux. - crédit photo : CIVB (Mathieu Anglada)
L’interprofession girondine a lancé un concours numérique innovant, faisant participer les jeunes sommeliers à une formation digitale de son École du Vin.

Nommée « révélation jeune sommelier de France 2019 », Emma Hubert vient de remporte le premier concours en ligne Som’Bordeaux organisé par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB). Inscrite en mention complémentaire sommellerie de l’école hôtelière de Paris (Centre de Formation d’Apprentis Médéric), la sommelière a gagné un week-end pour deux personnes à Bordeaux (d’une valeur maximale 600 € TTC). Elle a remporté l’épreuve finale du concours face à quatre candidats (présentation d’un vin de Bordeaux « coup de cœur », dégustation à l‘aveugle et accord vin et fromage).

L’originalité de ce concours vient de sa phase de présélection, reposant sur la réussite à dix salves de dix questions posées en ligne via l’application gratuite ŒnoBordeaux de l’École du Vin de Bordeaux. Agés de 18 à 25 ans, 300 jeunes sommeliers ont participé pendant six mois à cette compétition digitale. La participation à l’exercice étant illimitée lors des six mois de présélection, le CIVB réussit à faire la promotion auprès des sommeliers de demain de son application de formation en ligne, ou e-learning, ŒnoBordeaux.

E-learning

Principalement destinée à l’animation des forces de vente (en caviste, grande distribution, hôtel, restaurant…), cette application a été lancée en 2017 sur Android et iOS. ŒnoBordeaux recense 33 000 utilisateurs annuels, à majorité des professionnels (74 %) des marchés cibles de Bordeaux (Chine, France et États-Unis). Le concours Som’Bordeaux devrait prochainement être décliné en Belgique précise le CIVB. Qui évoque de possibles développement en Chine et aux États-Unis.

Cette plateforme d’apprentissage en ligne complète le réseau international de 250 formateurs du CIVB, qui a inauguré ce premier juillet de nouveaux locaux adaptés à la formation à distance. « En trente ans, l’école du vin est devenue un levier fondamental de la promotion des vins de Bordeaux » se réjouissait ce premier juillet Allan Sichel, alors président du CIVB (cliquer ici pour en savoir plus).


RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé