LE FIL

Accord lait et vin

Le sein des saints pour l’étiquette Mouton Rothschild 2017

Mardi 19 novembre 2019 par Alexandre Abellan

L'étiquette Mouton Rothschild 2017.
L'étiquette Mouton Rothschild 2017.
Revisitant sans fausse pudeur la Création d’Adam de Michel-Ange, l’artiste Annette Message affiche une poitrine à la générosité nourricière, abreuvant le premier cru classé bordelais.

Voilà de quoi connaître bibliquement une étiquette de premier grand cru classé en 1855. Signé par l’artiste plasticienne Annette Messager, le millésime 2017 du château Mouton Rothschild (84 hectares à Pauillac) affiche une œuvre pour le moins marquante sur sa bouteille. Au commencement était le verbe rappelle Annette Messager, superposant des strates d’Hallelujah, le nom de son œuvre, qui dévoilent une poitrine féminine céleste, accueillant un verre de vin porté par une main rappellant la Création d'Adam de Michel-Ange (Vatican).

Le tout « réunit sur un mode à la fois réaliste et symbolique, deux substances que la Bible associe fréquemment l’une à l’autre et dont elle chante les vertus : le lait et le vin » note un communiqué des propriétaires du château, Philippe Sereys de Rothschild, Camille Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild.

Paiement en nature

Depuis 1945, l'étiquette de chaque millésime du premier vin du château Mouton Rothschild est illustrée par une œuvre conçue pour l’occasion par un artiste contemporain (de Braque à Miró, en passant par Soulages et Bacon). « En échange de leur contribution, [ces artistes] ne reçoivent pas d’argent mais des caisses de Mouton Rothschild » précise la baronnie.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé