LE FIL

Porté par l'Asie et l'Amérique

Le WSET fête ses 50 ans et son million de diplômés

Samedi 16 novembre 2019 par Alexandre Abellan

Cela pourrait être un exercice du WSET : quel accord mets et vins pour ces cupcakes d'anniversaire ?
Cela pourrait être un exercice du WSET : quel accord mets et vins pour ces cupcakes d'anniversaire ? - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Première organisation mondiale de formations diplômantes des vins et spiritueux, l’entreprise britannique témoigne du développement international de leurs consommations, et l’émergence de nouveaux marchés.

Que ce soit pour les amateurs ou les professionnels de la filière des boissons alcoolisées, « l’éducation est une activité qui se porte bien » s’amuse Ian Harris, le directeur général du Wine and Spirits Education Trust (WSET), ce 12 novembre à Prowein China (Shanghai), lors de l’un des 500 évènements ayant marqué en 2019 les 50 ans de cette plateforme d’éducation internationale. Lancée le 17 octobre 1969 à Londres, cette société de formation non-lucrative recense un million de diplômés en un demi-siècle. Avec 26 000 diplômés seulement en Chine l’année scolaire 2018-2019, pour 20 000 en Grande-Bretagne, 17 000 aux Etats-Unis, 6 000 au Canada, 5 000 en Frane, 4 000 en Australie…

Ayant depuis 2016 une antenne asiatique (à Hong Kong) et depuis 2019 une filiale américaine (dans le Connecticut), le WSET repose sur un réseau de 880 centres de formation accrédités dans le monde. Dont la majorité se trouve en Chine (24 %, incluant Hong Kong, Macao et Taïwan) et en Amérique du Nord (22 %), devant le Royaume-Uni (22 %), l’Europe continentale (19 %), le reste de l’Asie-Pacifique (11 %) et l’Afrique (5 %).

"Futur de la filière"

Dispensant des formations pour les vins, les spiritueux et le saké, « nous voyons émerger de nouveaux marchés (aux Emirats Arabes Unis, en Corée, en Inde…). Il est important pour le futur de la filière que l’on réalise que plus il y aura de consommateurs formés, plus ils pourront mettre un plus d’argent une bouteille de vin de qualité. Ce qui sera bon pour tous » note Ian Harris.

+15 % par an

Visant 125 000 diplômés pour l’année 2019-2020, le WSET compte afficher un taux de croissance annuel de 15 % sur les cinq prochaines années. L’objectif étant de dépasser 200 000 élèves en 2023-2024. Pour y arriver, « nous comptons sur des piliers solides. Dont la Chine et les Etats-Unis » souligne Ian Harris, qui compte accentuer les formation sur les spiritueux et l’enseignement en ligne.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé