LE FIL

Démarches collectives

Ouverture de l’appel à projets FranceAgriMer « Structuration des filières agricoles »

Mardi 08 octobre 2019 par Juliette Cassagnes

Les opérateurs qui ont des projets collectifs « d’exportation collaborative » pour mutualiser et renforcer les capacités d’exportation ont jusqu'au 31 octobre 2019 seulement pour postuler.
Les opérateurs qui ont des projets collectifs « d’exportation collaborative » pour mutualiser et renforcer les capacités d’exportation ont jusqu'au 31 octobre 2019 seulement pour postuler. - crédit photo : Pixabay
FranceAgriMer annonce le lancement d'un nouvel appel à projets destiné à financer des démarches collectives visant à structurer les filières agricoles et agroalimentaires. L'aide peut par exemple concerner des projets d'adaptation au changement climatique ou encore d'exportation collaborative.

Le grand plan d'investissement (GPI) lancé par le gouvernement dispose d’un volet agricole qui vise à accompagner le développement et à accélérer la transformation des filières de produits agricoles et agroalimentaires.

Dans ce cadre, FranceAgriMer a voté le lancement d'un nouvel appel à projets intitulé « structuration des filières agricoles et agroalimentaires », doté de 3,6 millions d'euros. Les opérateurs intéressés peuvent demander cette aide du 4 octobre 2019 jusqu'au 28 février 2020.

"Des projets liés au changement climatique"

Elle vise à accompagner des démarches collectives mobilisant différents maillons d’une ou plusieurs filières, sur « des projets d’intérêt supra régional ou des projets innovants, sur des thématiques nationales ou internationales ». A titre d’exemples, les projets éligibles pourront poursuivre les objectifs suivants : mieux répondre aux attentes des consommateurs, limiter le gaspillage alimentaire, sécuriser les débouchés pour les producteurs, faire évoluer les modèles agricoles, notamment par l’agro-écologie, améliorer la prévention et la gestion des risques, s’adapter aux contraintes liées au changement climatique, assurer le renouvellement des générations, contribuer à une répartition équitable de la valeur, etc.

Le dispositif permet également d’accompagner des projets « d’exportation collaborative » pour mutualiser et renforcer les capacités d’exportation. Les opérateurs intéressés ont jusqu'au 31 octobre 2019 seulement pour postuler.

Autre précision : les projets visés, d’une durée de 6 mois à 3 ans, doivent présenter des caractéristiques "ne leur permettant pas d’être accompagnés, en tout ou partie, par d’autres dispositifs existants".

Pour en savoir plus, c'est par ici.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé