LE FIL

Pessac-Léognan

Disparition de Jean-Bernard Delmas, figure paternelle du château Haut-Brion

Vendredi 04 octobre 2019 par Alexandre Abellan

Jean-Baptiste Delmas a travaillé pour un autre grand cru classé, le château Montrose, à la demande de ses repreneurs, les frères Bouygues.
Jean-Baptiste Delmas a travaillé pour un autre grand cru classé, le château Montrose, à la demande de ses repreneurs, les frères Bouygues. - crédit photo : Château Montrose (Hervé Fabre)
Ayant succédé à son père et passé le relais à son fils, l'ancien directeur du premier grand cru classé en 1855 vient de s'éteindre.

« J’ai la grande tristesse de devoir vous annoncer le décès de Jean-Bernard Delmas » annonce dans un communiqué le prince Robert de Luxembourg, le président du domaine Clarence Dillon (châteaux Haut-Brion, la Mission Haut-Brion et Quintus). Disparu ce 3 octobre à 83 ans, Jean-Bernard Delmas est devenu la figure tutélaire du château Haut-Brion en dirigeant le premier grand cru classé vers les sommets de 1961 à 2004. Une voie toute tracée, lui qui était né sur le domaine en 1935, étant le fils de Georges Delmas, le régisseur de la propriété depuis 1923. Ayant fait l'acquisition du domaine en 1935, « ma famille n’a jamais connu château Haut-Brion sans la présence de ce grand homme et extraordinaire vinificateur » salue le prince Robert de Luxembourg, soulignant que « son charme et son humour ont marqué tous ceux qui ont eu la chance de le connaitre. Son insatiable curiosité et son esprit d’innovation ont permis à nos propriétés et à nos vins d’atteindre de nouveaux sommets. »

"Le cap des grands vins"

Avec lui, « langue de bois prohibée, pas de coups de griffe pour les voisins, mais des coups de gueule bien sentis contre ceux dont la moindre brise à la mode fait virevolter les voiles » se souvient Jacques Dupont sur le site du Point, le critique pointant avec émotion que « Haut-Brion version Jean-Bernard Delmas gardait le cap des grands vins ». Il « nous a formés à ce qu’est Haut-Brion, comme son père le lui avait transmis » confie Jean-Philippe Masclef, le directeur technique du château à Terre de Vins, qui continuait de déguster avec lui chaque nouveau millésime.

Transmission

En 2004 et après dix ans de formation, Jean-Bernard Delmas a cédé la direction du domaine à son fils, Jean-Philippe Delmas, l’actuel directeur général délégué du cru est troisième génération de la famille impliquée. Ayant continué à consulter des propriétés, Jean-Bernard Delmas a dirigé de 2006 à 2011 le château Montrose (grand cru classé en 1855 de Saint-Estèphe).

Ses obsèques auront lieu ce mercredi, 9 octobre, à 10h30, à l'église Saint Martin de Pessac précise le domaine Clarence Dillon.

 

Crédit photo : Domaine Clarence Dillon.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé