LE FIL

Emballage / packaging

Quelles nouveautés présentées au Luxe Pack 2019 pour les vins ?

Vendredi 04 octobre 2019 par Juliette Cassagnes

Le Luxe Pack Monaco accueille chaque année les fabricants d'emballages et d'accessoires pour les secteurs du luxe, de la cosmétique aux vins et spiritueux
Le Luxe Pack Monaco accueille chaque année les fabricants d'emballages et d'accessoires pour les secteurs du luxe, de la cosmétique aux vins et spiritueux - crédit photo : DR
Le Luxe Pack Monaco, salon dédié aux emballages et packaging pour les secteurs du luxe, s'est tenu du 30 septembre au 2 octobre 2019. Tour d'horizon des nouveautés lancées à cette occasion par les exposants pour les vins et spiritueux.

L'imprimeur d'étiquettes Inessens présente une nouvelle technique qui permet une plus grande différenciation de l'étiquette des vins sur les linéaires : la lentille de Fresnel. Celle-ci fait référence aux lentilles utilisées dans les phares marins. La concentricité des optiques permet d'avoir un effet particulier de profondeur de champ, et donne un effet optique sphérique avec une certaine brillance qui attire le regard et interpelle, indique l'entreprise. La lentille est déposée à chaud sur les étiquettes sur un film rythmé par un spot de repérage (insetting). Elle a de plus un « coût réduit ». Un minimum de commande de 1 000 exemplaires est requis. Cette innovation a reçu une médaille d'argent au palmarès du dernier Sitevi 2019.

Le fabricant annonce par ailleurs vouloir se positionner sur le secteur des étiquettes de produits cosmétiques, en plus de ses marchés actuels du vin, des spiritueux et de l’agro-alimentaire. Début 2019, le groupe avait déjà intégré les Etiquettes Michel Haas, maison spécialisée sur le marché de la cosmétique « Premium », ainsi que l’imprimerie TLS, experte de l’habillage de traçabilité et de sécurité. Ils viennent d'être complétés par deux rachats supplémentaires : Sud Graphic à Grasse et Etiquettes de Provence à Vallauris, deux entités "référentes" dans les secteurs de la cosmétique et la parfumerie.

 

Dans le même ordre d'idée, la société Hucais packing lance 3D Direct, un effet lenticulaire à apposer sur coffrets ou étuis. Deux effets sont produits : un effet de profondeur, et un effet de mouvement (voir illustration). Cette réalisation se distingue par son épaisseur, inférieure à 5 mm, précise l'entreprise. Ce procédé permet de « dynamiser votre packaging en créant une interaction entre le consommateur et le produit ».

La société espagnole Estal lance « wild glass », en français, « verre sauvage », un nouveau concept de couleur basé sur le recyclage du verre. Toutes les bouteilles sont fabriquées à partir de verre recyclé. "Toute les bouteilles, avec toutes leurs petites imperfections, sont les bienvenues", précise le communiqué. Cette nouveauté a reçu le prix du jury du concours "Luxe pack in green".

Estal propose aussi une nouvelle forme de bague de bouteille sans anneau appelée « sommelier » : 

une fine gorge ciselée dans le verre ; la transition entre col et bague "s’épure pour se faire plus contemporaine en même temps que la rainure assume de nouvelles fonctionnalités lors du service, guidant la lame à la coupe de la capsule et formant un anneau anti-gouttes". Le format, disponible en version haute et basse, permet une impression directe sur pratiquement toute sa longueur. 

Seram propose un nouveau décor et des accessoires en « pinatex » : une matière 100% agro-sourcée issue de la fibre d'ananas, un déchet de l'industrie agricole. Le coloris est brut donc sans teinture. Cette matière est déclinée sous plusieurs formes : étiquettes adhésives, pochons, bracelets, tours de boite, habillages de flacon et de cols de bouteilles. D'autres matières sont aussi proposées : le lin, le coton biologique, bois, liège, bambou certifié, coquillages ou encore pierre de lave.

Dans la catégorie bouchons, Delage annonce le lancement de « Solo » et « Tandem ». Le premier est un obturateur pour carafe sans soudure, sans collage ni insert zamak. Ce bouchon monobloc lesté est obtenu par une double injection d’une matière densifiée et d’une peau en ABS. Il se décline dans toutes les finitions et accueille tout type de personnalisation (gravure, laser, tampographie...). La seconde nouveauté est un bouchon en bois doté d'un bandeau en élastomère, dont le coloris est déclinable à l'infini. Il est disponible en deux diamètres, 34 et 47 mm. Il est lui-aussi personnalisable par marquage au laser ou tampographie.

Côté packaging connecté, l'entreprise Securikett lance « Codikett », une étiquette connectée grâce à une puce NFC et un QR code. Placée au sommet du bouchon de la carafe, elle permet la traçabilité et la lutte contre la contrefaçon.

 

L'italien Guala Closures est également présent pour présenter Nestgate, ses capsules en aluminium connectées NFC récemment adoptées par les vins californiens Böen ou encore le Malibu de Pernod Ricard.

En termes d'accessoires "PLV", Moët propose cette année la « Ice Cooler imperial », une nouvelle glacière pour le service du champagne. Réalisée par Doogood, elle est modulable et plurifonctionnelle: elle permet de transporter 2 petites bouteilles de Champagne et 6 verres, mais son couvercle, une fois retourné, fait office de plateau. Elle peut également se transformer en seau à glace après avoir retiré les compartiments intérieurs et les éléments de calage.

La glacière et le plateau sont injectés en ABS blanc brillant. La partie basse de la glacière et le pourtour du plateau sont métallisés or. La poignée en ABS métallisé argent se fond dans le logement conçu à cet effet sur le dessous du plateau. Elle peut se lever ou se rabaisser à l’aide de charnières de chaque côté du seau.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé