LE FIL

Tracteur

Le premier porte-outil hybride arrive en fin d’année

Mardi 27 août 2019 par Vincent Gobert

Le porte-outil hybride Metron de Reform
Le porte-outil hybride Metron de Reform - crédit photo : Reform
Le constructeur autrichien Reform lance la production de son concept de porte-outil hybride télécommandé. Appelée Metron P48 RC, la première série doit être livrée en fin d’année.

Après le tout-électrique Fendt E100 Vario, voilà l’hybride ! Cette fois, l’innovation technologique provient d’Autriche. C’est le constructeur Reform, spécialisé dans les tracteurs de pente, qui développe cette solution. Baptisée Metron P48 RC, elle a enfin été dévoilée aux viticulteurs cet été, malheureusement uniquement à l’étranger. La prochaine exposition se tiendra au Komm Tec live d’Offenburg.

Alternateur et stockage sur batterie

Pour ce qui est des spécificités techniques, le Metron P48 RC est le premier porte-outil télécommandé doté d’un entraînement hybride. Le concept du véhicule repose sur un moteur essence 4 cylindres Kubota de 48 ch, un alternateur fixé par bride directement sur le volant d’inertie, ainsi que 4 moteurs de roues électriques à récupération d’énergie et une batterie. Le Metron P48 RC est pourvu d’un relevage avant de catégorie 1 avec servomoteur électrique d’une capacité de 650 kg et prise de force hybride 540/1000 tr/min, et en option d’un relevage arrière d’une capacité de 400 kg. Une plaque de montage se trouve également sur le véhicule. Les composants hydrauliques ont totalement été abandonnés.

5 modes de direction

Côté maniabilité, la largeur de l’outil est donnée pour 1,4 m, voire 1,65 m avec les pneus les plus larges, pour un empattement de 1,42 m. Pas moins de 5 modes de direction sont proposés. Les 4 roues dotées de pneus AS ou Terra ont des dimensions identiques. Les moteurs électriques sont synchronisés et les roues libres sont intégrées. Le patinage est géré électroniquement.

Portée de 400 m

Pour des questions de sécurité, le télé-pilote se tiend à distance. La portée de la commande atteint 400 mètres. Elle comporte un écran couleur de 4.3 pouces. Elle permet de contrôler le véhicule et elle affiche le niveau de charge de la batterie. Elle peut même montrer de la vidéo en temps réel si une caméra est montée sur le véhicule.

Des batteries sont capables de stocker l’énergie produite avant de l’utiliser. Si plus de puissance est nécessaire, le moteur à essence peut être mis en marche. Le tracteur répond à la norme sur les émissions Tier 5 applicable depuis janvier 2019. Si la marque a diffusé cet été des images de la fabrication du Metron, la première série sortie d’usine de Wels, en Autriche, est promise pour la fin d’année 2019. Il en coûtera environ 65 000 €.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé