LE FIL

Que choisir ?

Vendredi 02 août 2019 par Alexandre Abellan

Qu’il s’agisse des salons commerciaux ou des certifications environnementales, les années passent et la profusion s’accentue dans la filière du vin français. De nouveaux évènements commerciaux continuent d’apparaître pour animer le début 2020, tandis que l’on voit des domaines et négociants additionner les labels jusqu’à ne plus en avoir de place sur leurs étiquettes.

Face à des coûts conséquents, et des retours sur investissements incertains, la tentation est grande pour certains opérateurs d’attendre que la sélection se fasse naturellement et que ne surnagent plus qu’une poignée de salons et de certifications. Mais alors que ces évènements commerciaux et ces signes distinctifs répondent à des demandes de marchés affirmées et croissantes, l’enjeu est de ne pas laisser passer l’occasion de différencier ses vins. Rester simple observateur comporte le risque de ne devenir qu’un suiveur opportuniste. Se désengager aujourd’hui des tendances de demain serait prendre un retard fatal.

Mais que choisir ? D’investir certes, mais sans se disperser : en se concentrant autant selon ses moyens que selon une stratégie aussi cohérente que propre à sa structure. L’enjeu de la filière vin est autant de proposer des produits de qualité que des histoires à communiquer pour se différencier. Cette narration demande autant de fond que de forme : les salons et certifications en sont les vecteurs naturels, leur profusion est une richesse pour réussir sa sélection.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé