LE FIL

Tracteur

Le Frutteto devient semi-autonome

Vendredi 19 juillet 2019 par Vincent Gobert

Same projet de Frutteto semi-autonome
Same projet de Frutteto semi-autonome - crédit photo : SDF
Same annonce développer un tracteur vigneron Fruttto semi-autonome. Son autoguidage sera basé sur la perception de l’environnement.

L’information était apparue en amont du Sima 2019 dans la liste des innovations proposées pour prétendre aux médailles. Elle a été confirmée en conférence ce 11 juillet à Châteaubernard, en Charentes, au siège de la filiale française du groupe Same Deutz-Fahr. Un Frutteto semi-autonome est bel et bien en développement. Son autoguidage est basé sur la perception de l’environnement. Des capteurs, dont la firme ne donne pas encore de quelle nature ils sont, informent son système électronique de guidage. Le groupe italien précise que le conducteur pourra régler la distance qui doit le séparer de la végétation. « Le système de contrôle mesure l’environnement autour de la machine et gère la conduite pour maintenir la distance cible le longe de la végétation » décrit-il encore. « L’opérateur peut à tout moment reprendre la main ».

Surveillance

Avec ce développement, SDF veut libérer le chauffeur de la conduite pour qu’il puisse se concentrer sur la surveillance des tâches. C’est pour cela qu’il qualifie son projet de semi-autonome. L’opérateur n’est pas entièrement remplacé par la machine. SDF accompagne ce guidage d’une compatibilité avec le système de communication avec les outils Isobus ainsi que le système de commande du tracteur par l’outil TIM. Il justifie en outre cette approche R&D par le haut niveau de complexité des vignobles par rapport aux grandes cultures. Les caractéristiques géographiques peuvent être particulières, l’environnement et la météo hétérogènes. Pour lui, la valeur économique élevée de la récolte, l’espace restreint et la diversité des opérations à réaliser  justifient aussi ce genre de développement.

Développement continu

Dernièrement, Same a lancé en plus du pont avant suspendu et de son nouvel accoudoir sa transmission à variation continue CVT sur les modèles vignerons Frutteto V. Le constructeur déploie aussi progressivement sur sa gamme les modèles à quatre roues directrices, les Frutteto CVT ActiveSteer. Grâce au nouveau pont arrière, les roues arrière peuvent maintenant atteindre une inclinaison de +/- 20°. De plus, leur position est contrôlée par un boîtier électronique qui permet à l'opérateur de choisir parmi trois modalités de fonctionnement : le mouvement des roues arrière proportionnellement à celles avant, la modalité « crabe », le mode « delayed » par lequel le braquage advient dans tous les cas proportionnel à celui des roues avant, mais avec un léger retard.

 

Démonstration à Châteaubernard le 11 juillet 2019.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé