LE FIL

Vinocamp 2019

Vignerons, les conseils pour « faire la différence »

Mardi 02 juillet 2019 par Juliette Cassagnes

'Comment faire la différence' sur les réseaux sociaux était l'un des sujets abordés lors de cette nouvelle édition du Vinocamp, qui avait lieu à Avignon ce vendredi 29 juin 2019'Comment faire la différence' sur les réseaux sociaux était l'un des sujets abordés lors de cette nouvelle édition du Vinocamp, qui avait lieu à Avignon ce vendredi 29 juin 2019 - crédit photo : J Cassagnes
Comment faire la différence quand on est vigneron ? Cette question était au centre des débats et conférences organisés dans le cadre de la nouvelle édition du Vinocamp, qui avait lieu à Avignon ce vendredi 29 juin 2019. Recueil des pistes évoquées.

« La différence, c'est être unique, établir une distinction, se démarquer, faire pencher la balance du bon côté, tirer son épingle du jeu », a introduit "Miss vicky wine" en guise d'ouverture de cette nouvelle édition du Vinocamp. « Sans différence, c'est ennuyeux. Il faut une différence entre deux appellations, deux vignerons, deux vins » a complété Arnaud Daphy, co-animateur des débats. Pour y parvenir, de nombreuses possibilités existent, toutes du ressort du marketing, qui reste finalement « l'art de faire la différence ».

On peut tout d'abord et de façon simple, faire la différence dans la façon de présenter et de communiquer sur son vin : parler uniquement du produit ne suffit pas.« Quand un client achète un vin, il achète une émotion ; il faut faire la différence en accompagnant cette émotion, a conseillé Charlotte Dominique, de l'agence de communication digitale « Toutlevin ». Plus généralement, chaque domaine doit trouver ce qui le différencie, quelque chose « à raconter » : « Chaque vigneron a une histoire passionnante à partager », a poursuivi celle-ci. « Beaucoup font des choses qui leur paraissent basiques mais qui pourtant ne le sont pas pour les consommateurs, a ajouté une participante dans la salle. Quand on fait quelque chose de bien, il faut le dire, c'est un vrai argument de vente ».

Autres idées avancées pour faire la différence : proposer des packaging innovants, ou encore lancer de nouvelles prestations ou expériences de dégustation...La communication sur les réseaux sociaux est également un autre moyen d'y parvenir, largement abordée lors de cette journée.

Instagram connaît un essor dans le vin

« Ils sont encore sous-utilisés par les vignerons malgré leur grande efficacité, a expliqué Charlotte Dominique. Instagram en particulier connaît un essor dans le milieu du vin ». Pour faire la différence sur ce dernier, Sylvain « Lazureen », passionné de vin et blogueur-influenceur très présent et suivi sur ce réseau, a préconisé l'ajout « de belles photos, percutantes » : « Cela compte beaucoup et attire l'oeil » a t-il insisté.

La communication doit par ailleurs y être personnalisée, « les choses basiques intéressant peu sur internet ». « Le contexte dans lequel vous allez communiquer est important, osez parler de vous, vous mettre dans le contexte, parler de situations inattendues ». Les discours trop professionnels, trop techniques, doivent être bannis. Ils doivent être simplifiés et laisser la place aux émotions, l'objectif étant de « ne pas perdre les gens et d'être plus proches d'eux ». On peut par exemple utiliser l'humour, un ton décalé, etc. « On travaille son image sur les réseaux sociaux », rappelle Marie Lecourt, de l'interprofession de Bergerac Duras.

"L'importance de l'interaction"

Toujours dans cette idée de se rapprocher de ses clients et de gagner en visibilité, les intervenants ont aussi insisté sur l'importance d'interagir avec eux sur les réseaux sociaux. « Il ne s'agit pas que d'émettre, il faut aussi leur répondre, comprendre ce qui les intéresse, ce qu'ils font », a indiqué Sylvain. Autre conseil : ne pas inventer mais raconter des choses bien réelles, ne pas enjoliver ou sublimer ce qui est « moyen » ; éviter également de faire part d'informations négatives sur les réseaux sociaux.

« Sortir des codes, faire la différence, c'est prendre des risques », a également rappelé Marie Lecourt, aux vignerons présents.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé