LE FIL

Secteur coopératif

Un nouveau référentiel enrichi pour la démarche Agri Confiance

Lundi 24 juin 2019 par Juliette Cassagnes

Le nouveau référentiel s'articule autour de 3 « grandes promesses », 10 engagements déclinés en plus de 120 exigences
Le nouveau référentiel s'articule autour de 3 « grandes promesses », 10 engagements déclinés en plus de 120 exigences - crédit photo : Agri Confiance
L’association Agri Confiance organise ce mardi 25 juin 2019 son Assemblée Générale à Paris. L'occasion de présenter son nouveau référentiel, construit en trois niveaux d’exigences, dont le dernier vise la RSE.

« L'objectif était d'harmoniser les pratiques mises en œuvre entre les différentes coopératives, en listant celles sur lesquelles elles doivent a minima s'engager », explique Sarah Slous, responsable développement à propos du nouveau référentiel expliqué ce mardi 25 juin 2010 aux adhérents. Ce dernier, dévoilé pour la première fois lors du salon de l'agriculture en février 2019, contient pour les coopératives du secteur viticole un total de 55 « exigences », articulées selon trois niveaux d'exigences. « C'est un socle commun, les coopératives peuvent aller plus loin si elles le veulent », précise la responsable.

Avec le niveau 1, nommé « éthique »,  une nouvelle dimension a été introduite; il engage la coopérative sur une production issue de ses adhérents coopérateurs, faite en France, selon une traçabilité et une qualité certifiées par un organisme tiers, et enfin et surtout selon le respect d'une charte sociale.

Les niveaux 1 et 2 certifiés chaque année

Le niveau 2 porte sur « l'environnement », une thématique renforcée par rapport à l'ancien référentiel; il engage l'entreprise et ses adhérents sur la préservation de la biodiversité et des sols, la limitation des intrants, la valorisation des déchets par un meilleur reyclage, et sur la lutte contre le réchauffement climatique par une diminution des rejets de gaz à effets de serre. Ce niveau est reconnu depuis 2012 équivalent à la "Certification Environnementale" de niveau 2, mais "il va bien au-delà des 16 exigences prévues par celle-ci", ajoute Sarah Slous.

Le niveau 3, intitulé « Responsabilité Sociétale des Entreprises – RSE », engage la coopérative sur la mise en place d’une démarche RSE structurée en interne et reconnue par un organisme certificateur selon une norme type Iso 26000.

L'ensemble des caves coopératives vinicoles engagées, 26 au total, et leurs 4000 adhérents, devraient avoir intégré ce nouveau référentiel d'ici le 1er janvier 2022.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé