LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Avant les travaux

La maison du vignoble de Gascogne et d’Armagnac se concrétise (enfin)

Jeudi 20 juin 2019 par Alexandre Abellan

Présentant les premiers aperçus de la future maison ce 18 juin, le syndicat des Côtes de Gascogne ne souhaite pas les communiquer avant le dépôt de sa demande de permis de construire.
Présentant les premiers aperçus de la future maison ce 18 juin, le syndicat des Côtes de Gascogne ne souhaite pas les communiquer avant le dépôt de sa demande de permis de construire. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Pour présenter l'ensemble des vins et eaux-de-vie du Gers, les organisations viticoles gasconnes s'unissent et se réunissent dans un espace vitrine implanté à la sortie d’Éauze.

Les bonnes fées s’étant pressées autour de son berceau, la maison du vignoble de Gascogne et d’Armagnac pourrait ouvrir dans 18 mois à Éauze. « C’est un vieux projet, qui existe depuis 25 à 30 ans… Je l’ai toujours connu ! » glisse Jean-Pierre Drieux, le président du syndicat des vins IGP Côtes de Gascogne, lors de son assemblée générale ce 18 juin à Condom (Gers). Abandonnée il y a deux ans, l’idée d’une vitrine œnotouristique commune est désormais en bonne voie de réalisation. Avec la Fédération des Vignerons Indépendants de Gascogne et l'Union des Associations pour la Restructuration du Vignoble Gersois (UARVG), le syndicat des Côtes de Gascogne a créé en décembre 2018 une SCI pour racheter le bâtiment Espace Affaire se trouvant à la sortie d’Éauze (au lieu-dit Estee, sur la route de Nogaro).

Expo et bureaux

Désormais soutenu par les appellations Armagnac et Floc de Gascogne, le projet de maison du vignoble en est en phase de dépôt de son permis de construire. Ses promoteurs espérant la fin des travaux et l’ouverture pour le début 2021. Cette maison des vins doit se diviser en deux parties : un rez-de-chaussée principalement dédié à l’accueil du grand public (400 m² de salles de dégustation, de réunion, de projection et d’exposition) et le reste (rez-de-chaussée, premier et second étages) accueillant les bureaux des partenaires du projet (syndicat viticole, vignerons indépendants, UARVG, Chambre d’Agriculture du Gers, Pays d’Armagnac…). « Toutes les instances viticoles de la région sont des acteurs du projet » se réjouit Alain Desprats, le directeur général du syndicat des Côtes de Gascogne.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé