LE FIL

Regards sur le futur

Deux tendances qui vont animer le marché des vins en vrac

Vendredi 07 juin 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Francisco Garcia Pérez à la tête de la Bodegas VinivalFrancisco Garcia Pérez à la tête de la Bodegas Vinival - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Rencontre à l’occasion de la World Bulk Wine Exhebition Asia avec Francisco Garcia Pérez à la tête de la Bodegas Vinival, l’un des plus gros opérateurs de vrac espagnol, autour des tendances qui devraient émerger sur le marché du vrac mondial, selon lui.

1 Les vins bio

« Nous pensons que les vins bios seront en forte croissance dans les années qui viennent. Les vins génériques vont sans doute être en perte de vitesse » pose Franscisco Garcia Pérez. Sa bodega en produit déjà 12 millions de litres par an. « Et, la croissance des volumes n’est pas près de s’arrêter » poursuit-il. Ce sont les marchés nordiques et l’Allemagne qui tirent la demande. « La France aussi est de plus en plus acheteuse de vins bios » remarque-t-il. Certifié par les autorités chinoises en viticulture biologique depuis quatre, il exporte également au Pays du Soleil Levant. « Les consommateurs chinois sont de plus en plus intéressés par les produits bios. Ils sont sensibles au fait qu’il n’y a pas de pesticides et que c’est bon pour la santé ! »

 

2 Les zéros alcools

« La demande pour des vins en vrac zéro alcool a débuté il y a un an » constate Francisco Garcia Pérez. Là encore, les marchés principaux sont les pays nordiques et l’Allemagne. « C’est un produit délicat qui nécessite l’adjonction de conservateurs et l’adjonction d’alcool » poursuit-il. De quoi lui faire dire que le véritable à venir de ce marché sera avec des produits bios…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé