LE FIL

Application

ApexVigne évalue la contrainte hydrique

Lundi 03 juin 2019 par Christelle Stef

Avec l'application Apex Vigne, on peut évaluer rapidement la croissance de la vigne
Avec l'application Apex Vigne, on peut évaluer rapidement la croissance de la vigne - crédit photo : DR
Pour suivre rapidement la croissance de la vigne et évaluer la contrainte hydrique, l’IFV et Montpellier Supagro lancent sur smartphones Apex Vigne.

L’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et l'école Montpellier Supagro lancent aujourd'hui Apex Vigne, une application pour smartphone destinée à évaluer la croissance des apex des vignes. Grâce à cette mesure, l'utilisateur peut appréhender le niveau de contrainte hydrique de son vignobles. La méthode consiste à observer 50 apex dans une parcelle et à les classer dans trois catégories : pleine croissance, croissance ralentie ou croissance arrêtée. Pour ça, on replie les deux dernières feuilles étalées le long de l’axe du rameau. Si elles ne recouvrent pas l’apex, c’est que la croissance est très active. Dans le cas contraire, les feuilles se développent plus vite que le rameau. La croissance est alors ralentie. Si l’apex est sec ou tombé, la croissance est nulle. L’idéal est de réaliser des comptages hebdomadaires lors de la période végétative.

Un lien avec la contrainte hydrique

« Nous avons mené des expérimentations permettant de mettre en parallèle la croissance des apex avec le niveau de contrainte hydrique mesuré avec la méthode du potentiel de base. En fonction du nombre d’apex dans chaque catégorie, on distingue 4 niveaux de contrainte hydrique : absence, modérée, forte ou sévère », explique Jean-Christophe Payan, de l’IFV. L’institut a validé la méthode sur cinq cépages : grenache, mourvedre, cinsault, syrah, carignan. « Mais nous n’avons pas vu de différence entre les cépages. On peut donc l’extrapoler aux autres cépages », précise le technicien.

Une mesure très rapide

Sabine Calmettes, de la chambre d’agriculture de l’Aude a testé l’application durant toute la saison 2018. « La méthode des apex existe déjà depuis quelques années mais elle n’était pas beaucoup mise en pratique sur le terrain. Il fallait noter les résultats sur une feuille et ensuite réaliser des calculs au bureau. Avec l’application, la mesure est très rapide : en 5 minutes on a le résultat ». L’application s’ouvre sur un écran sur lequel apparaît 3 boutons : pleine croissance, croissance ralentie et croissance arrêtée. Pour chaque apex observé on clique sur la catégorie correspondante. Dès que l’on a atteint les 50 apex, un second écran apparaît avec le résultat. Sur un camembert figure le pourcentage d’apex dans chaque catégorie. En dessous apparaît le niveau de contrainte hydrique correspondant. Sur un troisième écran, l’opérateur peut visualiser l’historique des observations avec un graphique montrant l’évolution de la croissance et en parallèle celle de la contrainte hydrique.

"Une application ludique"

« Cette application est très ludique. Elle nous permet de déterminer la date à partir de laquelle on va enclencher l’irrigation. C’est un outil d’aide à la décision intéressant. Le viticulteur peut réaliser lui-même les mesures. Mais cela n’exclue pas le conseil d’un technicien qui va confronter le résultat à d’autres indicateurs », explique la technicienne. Pierre Michelot, conseiller irrigation à la chambre de l’Hérault confirme l’intérêt de l’application. « C’est un outil complémentaire à la tensiométrie et à la modélisation dont je me sers pour le conseil. En fonction de l’indice des apex et des autres indicateurs, je fais enclencher ou non l’irrigation selon les objectifs de production des viticulteurs ».

L’application est gratuite. Pour l’instant, elle n’est disponible que sur Androïd.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé