LE FIL

Des bulletins pour la filière vin

Vendredi 24 mai 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Dans deux jours, il sera temps de glisser un bulletin dans l’urne. L’enjeu européen est pour la filière vin fondamental comme le montre les différents rapports publiés sur l’apport de l’OCM sur l’économie du vin. Le cabinet toulousain Agrosynergie l’a encore souligné en avril dernier dans son rapport d’évaluation. A travers les mesures de restructuration, de promotion, d’investissement, l’offre européenne s’est modernisée et élargie, a amélioré la qualité de ses produits et a maintenu sa position de leader mondial en matière d’exportation de vin. Les conséquences des choix européens sont concrètes pour les producteurs de vin. C’est le cas, notamment, du dossier brûlant de l’étiquetage nutritionnel et des ingrédients. Un accord a été trouvé : l’affichage des calories sur l’étiquette et la dématérialisation de l’information nutritionnelle. Les observateurs sont tous unanimes pour dire que le nouveau parlement européen et la future commission peuvent revenir sur ce compromis. L’Europe, c’est aussi l’avenir de la politique environnementale, des vins sans indication géographique et des vins sans alcools, des cépagesde la gestion du potentiel de production, de la politique de santé, du commerce international et des accords de libre-échange, de la protection des indications géographiques… Un pêle-mêle qui touche chacun des professionnels à différents niveaux de la filière. Alors, dimanche prochain, glissez un bulletin pour la filière vin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé