LE FIL

Cohabitation, collaboration… ou plus si affinités ?

Vendredi 17 mai 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

L’annonce de Wine Paris et Vinexpo Paris de tenir leurs évènements ensemble du 10 au 12 février 2020 à Paris Parc Expo Porte de Versailles aura occupé l’édition de Vinexpo Bordeaux. Dès le premier jour, tel un essaim, le bruit courrait de stands en stands : enfin, les deux salons avaient trouvé un accord pour faire date commune. Mais de quoi s’agit-il en réalité ? Paris sera-t-elle l’épicentre (pour reprendre un élément de langage de Wine Paris) d’une cohabitation, d’une collaboration… ou plus si affinités ? Car, Paris peut être la simple tenue de deux évènements concomitants, la co-organisation d’un évènement avec une stratégie et des moyens communs… voire le lancement d’une bannière collective comme Comexposium l’a fait lors du rapprochement de Vinovision Paris et Vinisud en créant Wine Paris. L’existence de deux marques évènementielles durablement est-elle probable ? Et dans ce rapprochement quid de Vinovision et Vinisud. Quatre marques pour un seul même évènement, c’est une profusion de noms qui rime davantage avec un politiquement correct qu’une efficacité marketing. Un mal français ?

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé