LE FIL

Bordeaux

Vinexpo réussit son premier évènement grand public

Lundi 13 mai 2019 par Alexandre Abellan

De 16 à 20 heures à l’entrée du palais de la bourse, des fascicules Wine in Moderation appelant à « goûter et non boire » étaient distribués aux visiteurs.De 16 à 20 heures à l’entrée du palais de la bourse, des fascicules Wine in Moderation appelant à « goûter et non boire » étaient distribués aux visiteurs. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Le salon bordelais a trouvé la recette pour satisfaire ses exposants étrangers : les mettre gracieusement à l’honneur d’une dégustation ouverte aux amateurs éclaires de vin.

Avec 700 visiteurs accueillis ce dimanche 12 mai, de 16 à 20 heures au palais de la Bourse de Bordeaux, le constat est unanime parmi les 49 exposants de la première Grande Dégustation de Vinexpo et Terre de Vins. « On est impressionnés par le monde, on n’a pas arrêté de servir. Quatre heures, ce n’était pas assez long ! » s’étonne l’importatrice de vins sud-américains Mélanie Chapelain. Avant l’ouverture de la vingtième édition de son salon professionnel (13-16 mai au parc des expositions), Vinexpo s’est donc essayé, avec succès, à un évènement dédié au grand public bordelais (on trouvait aussi quelques visiteurs du salon professionnel, n’ayant pas à payer les 15 euros de la dégustation avec leur badge). Mais la Grande Dégustation cible aussi, et surtout, les exposants internationaux de Vinexpo Bordeaux (certains étant des groupes français, mais possédant des vignes à l’étranger).

Bonus

S’appuyant sur l’expertise du magazine Terre de Vin* (groupe Sud-Ouest), qui organise des dégustations au palais de la Bourse (les Bordeaux Tastings), Vinexpo a proposé gratuitement à ses clients étrangers* de participer à ce ballon d’essai, la veille de son salon phare. Un geste commercial qui permet d’ajouter un évènement bonus à leur venue et leurs investissements. « Nous avons pas mal de personnel déjà présent sur place. Plutôt que de rester à l’hôtel, autant les utiliser pour permettre de faire découvrir nos vins à des amateurs éclairés, bordelais mais aussi internationaux. On m’a autant parlé français qu’anglais » commente Gregory Joos de Ter Beerst, responsable Europe du groupe australien Treasury Wine Estates (exposant ici Penfolds).

"Image plus internationale"

Souvent taxé d’être un salon professionnel organisé par et pour la promotion des vins de Bordeaux au grand export, Vinexpo a pris le contre-pied en organisant pour ses exposants étrangers une rencontre avec le grand public bordelais. Alors que la concurrence est rude (de ProWein à Wine Paris) ce changement de paradigme n’échappe pas aux exposants ciblés. « Un bel évènement comme ça montre leur volonté d’ouverture, en dehors de Bordeaux. J’espère que ça les aidera à avoir une image plus internationale. Mais il pourrait déjà être trop tard… » nuance Guillaume Bousquet (bodega Jean Bousquet, Argentine).

Permettant à Vinexpo de commencer son nouveau salon sur une note positive, la Grande Dégustation a marqué des points auprès des exposants. Qui sont curieux de voir si cette formule sera reconduite, et comment elle évoluera à l’avenir. Notamment en termes de coûts. L’évènement étant plus récréatif que business, peu seraient prêts à payer pour y participer.

 

* : À noter que Vinexpo avait déjà organisé une dégustation en 2017 au palais de la bourse, a Taste of Spain. Organisé avec la revue américaine Wine Spectator, l’évènement avait réuni 100 bodegas espagnoles et 1 500 visiteurs professionnels.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé