LE FIL

Des gorilles à Saint-Estèphe

Une expo photo pour préserver un sanctuaire de biodiversité

Dimanche 12 mai 2019 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 17/05/2019 12:55:04

Connus des scientifiques sous le nom de Gorilla gorilla diehli, les gorilles de Cross River se trouvent dans le bassin du Congo.Connus des scientifiques sous le nom de Gorilla gorilla diehli, les gorilles de Cross River se trouvent dans le bassin du Congo. - crédit photo : Mathieu Garçon
Au profit d’une association camerounaise de sauvegarde de la faune et de la flore, le château Lafon-Rochet expose le reportage du photographe Mathieu Garçon sur les grands singes.

En grand tirage, 21 photos de gorilles et habitants des hauts plateaux de Lebialem investissent les murs du chai du château Lafon-Rochet pour être mis en vente au profit de l’association camerounaise Environment and Rural Development Foundation (ERuDEF). Du 29 mai au 31 août prochains, le grand cru classé de Saint-Estèphe accueille le reportage du photographe indépendant Mathieu Garçon dans le sanctuaire de Tofala Hill. Où il est parti la rencontre des derniers gorilles de Cross River, mais aussi des hommes ayant abandonné leur braconnage pour participer à leur sauvegarde.

Huile de palme

Soutenue par ERuDEF, la reconversion de ces chasseurs à une production d’huile de palme permet de protéger une soixantaine de gorilles de Cross River. Dont la population totale est estimée entre 200 et 300 individus dans le bassin du Congo selon le WWF. Le sanctuaire de Tofala représente un écosystème de 8 100 hectares (accueillant d’autres primates, comme des chimpanzés et drills).
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé