LE FIL

Outil d'aide à la décision

Agrifind réunit les 200 000 € espérés

Vendredi 10 mai 2019 par Vincent Gobert

Ecran de smartphone et capture d'écran de l'application Agrifind alertes
Ecran de smartphone et capture d'écran de l'application Agrifind alertes - crédit photo : Agrifind
La start-up de partage des observations sur parcelle Agrifind réussit une nouvelle levée de fonds, de 200 000 €. Cette opération devrait lui permettre de déclencher de nouveaux développements et partenariats.

Agée de moins de 2 ans, et déjà très prometteuse. C’est l’une des leçons qui peut être tirée de la dernière levée de fonds opérée par la start-up lyonnaise Agrifind. En quelques semaines, elle a su attirer les 200 000 € qu’elle ouvrait de son capital. Elle en cède ainsi 22,72 %. Au mois d’octobre, c’est la société d’investissement française Phitrust, récemment spécialisée dans le financement d’entreprises innovantes cherchant à répondre à un enjeu social et environnemental, qui est entrée au capital en apportant 129 924 €. C’est notamment cette étape qui a permis à l’application d’investir plus de cultures, notamment la pomme de terre, la betterave, le lin, l’arboriculture, et la vigne !

41 maladies et ravageurs sur vigne

Concrètement, l’application pour smartphones permet de géolocaliser ses observations de maladies et ravageurs et de les partager gratuitement. Il s’agit d’une veille sanitaire communautaire. L’objectif est aussi de valider ses diagnostics de manière autonome par un accès à une bibliothèque décrivant quelques 250 bioagresseurs sur 13 cultures : maïs, blé, orge, triticale, colza, tournesol, soja, féverole, pois, lin, pomme de terre, betterave et vigne ! Rien que sur vigne, 20 maladies et 20 ravageurs sont décrits à l’aide de fiches dédiées. L’application se définit donc comme un outil d’aide à la décision collaboratif. Un rapport quotidien des alertes environnantes peut être créé. Une météo à 14 jours avec plages d’interventions favorables heure par heure est aussi proposée.

Conseils payants

L’autre fonction de l’application est la proposition de groupes fermés et de conseils payants, tant pour les agriculteurs que pour les entreprises de conseil. Cette fonctionnalité permet concrètement d’animer un groupe à distance avec un outil « métier » riche d’informations et de spécificités destinées aux agriculteurs et à leurs conseillers. Le tarif appliqué est de 13 € par mois et par utilisateur pour des groupes de moins de 20 personnes. Il passe à 5 € par mois et par utilisateur pour des structures supervisant plus de 500 utilisateurs. Le public prioritairement visé par Agrifind est constitué par les structures employant les milliers de techniciens agricoles et responsables agronomiques.

Développement constant

En ce qui concerne sa feuille de route, pour l’heure, Agrifind étudie plusieurs partenariats de business, notamment avec des groupes coopératifs, de négoce, des groupements de producteurs ou des entreprises de consil comme Arysta, Agridor, Eilyps, Terres Inovia et Oxyane. Dans les 3 prochaines années, Agrifind devrait décliner son application sur tablettes et PC. Elle devrait aussi tenter l’aventure dans d’autres pays européens comme la Roumanie, l’Ukraine ou la Pologne. Un résultat net positif est attendu pour 2021.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé