LE FIL

Sud-Ouest

Plaimont se dote d’un pôle œnotouristique complet

Vendredi 12 avril 2019 par Alexandre Abellan

Faisant partie du programme de visite, la vigne préphylloxérique de Sarragachies est inscrite à la liste française des monuments historiques.
Faisant partie du programme de visite, la vigne préphylloxérique de Sarragachies est inscrite à la liste française des monuments historiques. - crédit photo : Plaimont Producteurs
Profitant de l’ouverture de son monastère au public, Plaimont déploie un ensemble de visites et ateliers qui s’articulent autour d’un restaurant, un bar à vin, un hôtel… Ainsi qu’un spa et un hammam.

À Saint-Mont, l’abbaye ne fait plus le moine, mais le visiteur. L’union coopérative de Plaimont va ouvrir ce 29 avril les portes du monastère de Saint-Mont aux touristes. Achetée fin 2015, l’ancienne abbaye n’a pas ouvert ses portes en 2017, comme initialement prévu, mais n’a pas perdu l’ambition de doter l’union coopérative d’un véritable pôle œnotouristique.

Art de vivre et pédagogie

Se déployant au sein du monastère, l’offre de Plaimont est copieuse. Avec un restaurant, la Petite Table du chef Jean-Paul Tossens (les menus vont de 19,50 à 55 euros), un bar à vin et tapas les Bérets Noirs (proposant les vins de la cave), un hôtel quatre étoiles de huit chambres, trois suites et un spa-hammam (88 à 255 € la nuit), un espace de réception (110 mètres carrés)… Sans oublier un programme de visites guidées.

Proposées toute l’année du lundi au samedi (10 € les deux heures, avec dégustation*), ces visites du chai et du vignoble du monastère peuvent être complétées par des ateliers pédagogiques chez des viticulteurs adhérents de Plaimont. Comme la visite intitulée « quand les vignerons s’engagent dans une agriculture raisonnée ou biologique », qui doit apprendre les réalités de la bio aux visiteurs (10 € pour 1h30). Une autre visite est centrée sur la parcelle préphylloxérique de Sarragachies, inscrite en 2013 à la liste nationale des monuments historiques. Cette immersion pédagogique dans l’outil de production se retrouve également dans l’atelier d’assemblage de sa propre bouteille de Saint-Mont.

Déjà partenaire d’évènements touristiques dans le Gers (notamment le festival Jazz in Marciac), Plaimont compte bien devenir un pôle d'attraction à part entière. Et attirer de nouveaux pèlerins au monastère de Saint-Mont.

 

* : Où 45 € par personne dans le cas de la visite premium, incluant une dégustation des vins en cours d’élevage.
 

Qualifiée de château-monastère, l’ancienne abbaye de Saint-Mont est enraciné sur l’éperon d’un ancien oppidum romain. Elle réunit une église du XI ème siècle (dédiée à Saint Jean-Baptiste), un château du XVIIIe siècle (le monastère a fermé ses portes en 1788) et l’allée des moines (classée monument historique, comme l'ensemble de la bâtisse).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé