LE FIL

Tendances marchés

Hausse de 18% des ventes aux enchères vins et spiritueux n 2018

Mercredi 10 avril 2019 par Isabelle Bachelard

Les belles adjudications d’idealwine en 2018. Les belles adjudications d’idealwine en 2018. - crédit photo : Idealwine
Le rapport annuel des ventes aux enchères publiques annonce une hausse de 18% des adjudications pour les vins et spiritueux. La filiale d’Idealwine, International Wine Auction se maintient à la 1ère place.

Le rapport annuel du Conseil des ventes volontaires, l’autorité de régulation des ventes aux enchères en France, a publié le 13 mars le bilan de l’année 2018. Il consacre une section à la croissance du secteur des vins & spiritueux, qui a progressé de 18%, au lieu de 3% l’année précédente, pour atteindre un montant de 46 M € (hors frais). Le rapport précise que « comme en 2017, la progression des ventes enregistrée en 2018 est en grande partie liée à celle du leader de ce marché, International Wine Auction, filiale d’Idealwine, qui vend exclusivement en ligne et dont le montant total des ventes 2018 de plus de 71 000 lots soit plus de 140 000 flacons s’est élevé à 14,3 M€ (contre 11 M€ en 2017, soit + 30 %) ». Le marché est concentré autour de six opérateurs qui représentent à eux seuls plus de 62% des ventes. Derrière IWA, se trouvent Artcurial (en hausse de 39% sur 2017) et Besch Cannes Auction (entre 4 à 5 M € chacun), puis Tajan, Arcadia et Lombrail Teucquam.

Le bio et le Rhône s’envolent

Dans son « Baromètre 2019 »* Ideawine relève deux grandes tendances, le succès des vins du Rhône qui s’accentue et l’intérêt pour les vins bio biodynamiques et nature qui s’est amplifié et se pérennise, avec un véritable engouement pour certains domaines comme Overnoy (Jura). L’évolution des ventes est peu corrélée à la production et à la consommation française, d’autant plus que les acheteurs sont principalement à l’étranger, 70% des lots achetés sur l’ensemble des ventes, 40 % chez Idealwine. Mais la disparition de grands noms de la Bourgogne comme Charles Rousseau ou d’Henri-Frédéric Roch donne toujours une impulsion aux vins de leur domaine et de leur région. De même la vente des Hospices de Beaune, qui n’est pas comptabilisée puisqu’il s’agit d’une vente caritative, est généralement un bon indicateur de tendance ; le 18 novembre 2018, elle a battu un record absolu à 14,2 M€. Les clients des ventes sont de plus en plus demandeurs sur l’origine des vins. Le déploiement de la technique de blockchain devrait changer la donne très rapidement pour garantir l’authenticité des flacons.

 

 

* Baromètre 2919. Les Enchères sur Ideawlwine en 2018. Pespectives pour 2019. 96 p. 95 €

 

Idealwine en 2018

Idealwine, via sa filiale IWA International Wine Auction a battu un record de volume avec 143 000 flacons (+28%) et de cadence avec 43 ventes (+ 65%) dont 8 consacrées à des collections particulières. Le prix moyen du flacon adjugé est demeuré stable à 122 €, entre 1 et 16 173 € pour une Romanée-Conti 2005. Le lot le plus cher était constitué de 12 bouteilles de Latour 1961. Les indices WineDex (R) créés par Idealwine à partir de ses adjudications ont accéléré leur croissante, en hausse de 19% (9;6* en 2017), grâce essentiellement à la Bourgogne (+27,4%), loin devant Bordeaux (+4,5%) et le Rhône (+1,6%). Parallèlement le CAC4 s’est replié de 12%.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé