LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

En route pour la reconnaissance

L’Europe des cavistes en gestation

Mardi 09 avril 2019 par Colette Goinere

Jean Guizard, président de la Fédération des cavistes indépendants : 'N'importe qui peut s'installer cavistes. Il faut donc construire une reconnaissance de marque'.
Jean Guizard, président de la Fédération des cavistes indépendants : 'N'importe qui peut s'installer cavistes. Il faut donc construire une reconnaissance de marque'. - crédit photo : Colette Goinère
Défense européenne des cavistes, rachat d’un site internet, création d’un label : la FCI, Fédération des cavistes Indépendants, entend mieux se faire connaitre.

Ce n’est qu’un embryon, mais l’ambition est là : constituer une entraide et une défense européenne des cavistes. Pour preuve, Andréa Terraneo président de Vinarius (Association des Cavistes Italiens) et Francesco Bonfio président de l’AEPI (Association Italienne des Professionnels du Vin) avaient répondu présent, à l’invitation de la FCI, la Fédération des Cavistes Indépendants (250 adhérents) qui tient son assemblée générale ce 7 et 8 avril à Saint-Emilion. «  Nous avons besoin de nous fédérer pour nous entraider et  instaurer une défense commune, notamment auprès des instances publiques. Les cavistes sont isolés et trop discrets. Notre métier est peu reconnu et peu visible. N’importe qui peut s’installer caviste. Il faut donc construire une reconnaissance de marque  avec l’instauration de certaines règles. Si nous le faisons au niveau européen, ce sera peut-être plus facile » argumente Jean Guizard, à la tête de la Fédération des Cavistes Indépendants. L’embryon est accroché. Reste à mener à son terme la gestation.

Rachat d'un site de vente en ligne

D’autres dossiers sont  mûrs. Ainsi, la FCI a annoncé le rachat du site internet « Caviste authentique », «  une  sorte de place de marché qui  vivotait "  selon Matthieu Pibarot, vice-président de la FCI.  «  Nous allons proposer à chaque caviste ce site internet, clef en main. Avec une présence sur la vente en ligne, c’est une force supplémentaire que nous lui apportons. L’intérêt est qu’il référence des produits « pépites « que l‘on ne retrouve pas partout «  explique-t-il.  150 cavistes jouent déjà le jeu.

Label "Maître caviste"

Autre avancée : la création d’un label « maitre caviste »   Histoire de mettre en avant la crème des cavistes. Pour décrocher ce label,  un audit au préalable sera engagé.  Il faudra répondre à des critères en matière d’ancienneté dans la profession (au moins 10 ans), de gestion avec une cohérence globale dans l’offre proposée aux clients. Troisième critère : être « un passeur de relais " selon les termes de Jean Guizard. En clair, avoir le souci de la formation de ses salariés, mais aussi de ses clients au travers de séances de dégustations, de master class etc... Le premier maitre caviste devrait être connu cette année. Déjà des candidats sont en lice.  

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé