LE FIL

Brexit

La Grande-Bretagne prépare un « no deal »

Vendredi 15 mars 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Si aucun accord n'est trouvé, la Grande-Bretagne a choisi de lever les barrières douanières.Si aucun accord n'est trouvé, la Grande-Bretagne a choisi de lever les barrières douanières. - crédit photo : CC0 Creative Commons
La Wine and Spirit Trade Associatin se réjouit du choix des députés anglais de préparer l’option « no deal ».

Selon la Wine and Spirit Trade Association, il était impératif de préparer la législation anglaise à un « no deal ». « Nous sommes très satisfaits que les membres du parlement aient voté de mettre sur la table l’option d’un no deal » réagit par voie de communiqué l’association. « Nous accueillons positivement que le gouvernement ait décidé de suspendre les tarifs douaniers sur les tous les vins dans l'éventualité d’un no deal » poursuit-elle. La suspension est temporaire et concerne tous les vins de l’Union européenne, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, des USA et d’Argentine. Elle entrera en vigueur le 29 mars si aucun accord n'est conclu avec l'Union européenne.

Tags : Brexit

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé