LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Formation

Une mention « AB » pour le BTS viti-oeno de Mâcon-Davayé

Mercredi 13 mars 2019 par Juliette Cassagnes

L'EPLEFPA de Mâcon-Davayé conduit un vignoble de 17 ha en viticulture biologique depuis 10 ans
L'EPLEFPA de Mâcon-Davayé conduit un vignoble de 17 ha en viticulture biologique depuis 10 ans - crédit photo : site de la commune de Davayé, davaye.pagesperso-orange.fr
Le lycée viticole de Mâcon-Davayé annonce la « labellisation » prochaine de son BTS viti-oeno en bio, normalement pour la rentrée 2019. Une nouvelle licence professionnelle sera également ouverte.

Un dossier a été déposé par l'EPLEFPA de Mâcon-Davayé (Saône-et-Loire) en vue d'obtenir la reconnaissance de son BTS viti-oeno « en orientation agriculture biologique », auprès de Formabio, une structure portée par le ministère de l'agriculture qui accompagne les établissements d'enseignements agricoles sur ce thème. Cette mention « AB » devrait être effective dès la prochaine rentrée 2019.

« Un accent sera mis sur le bio mais tous les types d'itinéraires culturaux seront enseignés. En revanche, il nécessitera d'effectuer les stages obligatoirement dans des exploitations bio », indique Jean-Philippe Lachaize, son directeur.

Cette démarche était souhaitée par ce dernier dans la mesure où l'établissement avait la légitimité pour le faire : « Notre exploitation viticole est certifiée à 100% en AB depuis 10 ans, nous avons donc du recul sur cette thématique », justifie t-il. Objectif visé : développer l'image et l'aspect « précurseur » du lycée. « Le bio est un sujet d'avenir ; il y a une vraie demande et un vrai marché, cela va permettre d'accroître l'attractivité du BTS auprès des jeunes », estime celui-ci.

L'ouverture d'une licence professionnelle 

L'établissement annonce, par ailleurs, l'ouverture en novembre 2019 d'une nouvelle licence professionnelle intitulée « Conduite stratégique de l'exploitation vitivinicole », en partenariat avec l'Université de Bourgogne et l'Institut Jules Guyot (Dijon). « Il n'y avait jusqu'à présent que des licences techniques ou commerciales mais rien en gestion, explique Jean-Philippe Lachaize. Elle s'adresse en particulier aux jeunes diplômés d'un BTS viti-oeno qui souhaitent reprendre une exploitation viticole à court terme mais qui manquent de connaissance dans ce domaine ».

A travers des cours et un stage longue durée en entreprise, la formation abordera les dimensions marketing et stratégie d'entreprise, gestion, comptabilité, juridique ou encore la fiscalité.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé