LE FIL

Salon

Deuxième édition gagnante pour Vinexpo New York

Jeudi 07 mars 2019 par Isabelle Bachelard

Vinexpo New York a rassemblé plus de 400 exposants issus de 26 pays et 3 000 professionnels, indiquent les organisateurs du salon.Vinexpo New York a rassemblé plus de 400 exposants issus de 26 pays et 3 000 professionnels, indiquent les organisateurs du salon. - crédit photo : Isabelle Bachelard
Entre Bordeaux et Hong Kong, Vinexpo s’est installé en 2018 à New York, pour offrir une édition dédiée au marché nord-américain. Ces 4 et 5 mars, exposants et visiteurs se sont retrouvés de nouveau au Javits Center, au centre de Manhattan, dans une ambiance internationale.

« Bravo pour ce salon. Il faut continuer et réussir à y drainer plus de visiteurs » concluait avec un sourire Angelo Martelli, acheteur new-yorkais responsable d’une douzaine de magasins Fairway dans l’état de New-York, au terme de sa deuxième  journée à Vinexpo New York. La réflexion de cet opérateur important, qui se prépare à passer une semaine à Vinitaly avec son propre importateur résume l’ambiance qui prévalait dans la métropole américaine.

Pour le marché d’Amérique du Nord

En dépit d’une énième attaque de neige, le salon a comme l’an dernier attiré quelque 3 000 visiteurs, venus cette fois-ci de la quasi totalité des états américains et des provinces canadiennes. Ils représentaient comme il se doit les trois tiers qui caractérisent le marché américain, importateurs distributeurs et revendeurs - détaillants et restauration. Pour eux étaient réunis 400 producteurs, dont la plupart était regroupés, chacun à un petit comptoir, à l’intérieur d’un stand général, Pays de Loire, Italie, Espagne, Brésil. Tout le monde était sur un seul étage, contrairement à l’an dernier où les deux salles avaient posé problème. De fait on circulait rapidement d’un bout à l’autre du salon, des master-classes aux conférences et aux mini-cours organisés par le WSET, Wine & Spirit Education Trust, innovation appréciée de cette année.

Bio et business

L’intérêt pour le bio se confirme avec la présence, initiée à Bordeaux en 2017, de la section WOW, World of Organic Wines, rejointe cette année par un fidèle de Vinexpo, Nicolas Joly et son association biodynamique Renaissance des Appellations, dont une soixantaine de membres faisaient déguster leur production. Mais le marché et les affaires restaient au centre des préoccupations. MHW, l’entreprise qui a géré l’importation des échantillons du salon était là pour aider les exposants à démêler les méandres du système américain. Jack Marsch, importateur spécialisé dans les crus d’Afrique du Sud Canopy Wine Selections exposait pour la première fois. Au lieu de faire son propre « show » annuel, il s’était déplacé à Vinexpo et y avait invité ses clients.

 

Après Bordeaux et Shanghai cette année, date est désormais prise pour New York, les 2 et 3 mars 2020.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé